Plages Archives • Page 2 sur 4 • Phuket Francophone Magazine

Plages

La plage de Layan Beach

Layan Beach

Prolongeant la plage de Bang Tao vers le nord, la plage de Layan Beach est entourée d’un écrin de grands hôtels et de résidences de luxe construits avec goût, qui se fondent parfaitement dans le paysage.

Une haute pinède ombrage la bordure de la plage, sous laquelle les touristes comme les locaux aiment à se reposer durant les heures les plus chaude de la journée. Les eaux sont superbes et calmes, abritée par un îlot inhabié, Koh Kala, qui n’est séparé de la plage que de quelques mètres, juste à l’embouchure de la rivière Kala. On y accède très facilement à marée basse.

Mai Khao Beach

La plage de Mai Khao Beach

Mai Khao Beach

La plage de Mai Khao Beach s’étend sur plus de 10 kilomètres vers le nord, sa limite sud se situant à la hauteur de l’aéroport international de Phuket. Bordée pour sa plus grande partie par le Parc National de Sirinat, elle offre un paysage vierge de toute construction si ce n’est quelques rares hôtels de grand luxe. Pour le reste, la plage est exempte de toute présence touristique: tout au plus y voit-on quelques promeneurs solitaires et des pècheurs vaquant à leur activité.

Le sable assez rugueux sur la plage de Mai Khao, décourage les amoureux de la bronzette. De plus le fond s’enfonce assez brusquement dans la mer, ce qui rend la baignade dangereuse surtout durant la Mousson (de mai à novembre). Enfin, aucun maître-nageur-sauveteur ne surveille la plage, hormis à la hauteur des hôtels de luxe, mentionnés plus haut. La plage de Mai Khao est donc belle, déserte et réservée aux seuls amateurs de nature sauvage.

Les seuls moments où la plage de Mai Khao connaît un regain d’activité, c’est lorsque les tortues-luths (dermochelys coriacea) viennent y pondre et enfouir leurs oeufs dans le sable. Malheureusement ces dernières années, les pontes se sont faites plus rares à cause de la pollution marine. Pour remédier au déclin de la population de tortues-luths, des lâchers de bébés-tortues ont lieu chaque année lors de cérémonies officielles.

La plage de Naithon Beach

Naithon Beach

Pourquoi les grandes chaînes hôtelières et les promoteurs immobiliers ont-ils négligé la superbe plage de Naithon Beach? Peut-être est-ce pour qu’il reste encore à Phuket une petite station balnéaire calme et légèrement désuette où, à part quelques hôtels, restaurants et bars, il n’y a pas grande activité sinon profiter du sable fin et des eaux claires de la Mer d’Andaman.

Des spots de plongée et de snorkeling sont accessibles par long tail boats, qu’on peut réserver dans les boutiques de plongée qui bordent la plage.

Tranquille et un peu en dehors du temps, la plage de Naithon Beach est située entre Bang Tao et Nai Yang. Elle mesure un petit kilomètre et a la réputation d’être dangereuse durant les mois de Mousson (de mai à novembre).

Naithon Beach Phuket

La plage de Naithon Noi

Naithon Noi

Située entre la plage de Naithon et Banana Beach, la plage de Naithon Noi Beach est une vraie merveille. Malheureusement, comme toutes les terres qui l’entourent appartiennent à l’hôtel Andaman White Beach Resort, on peut considérer la plage de Nai Thon Noi Beach comme une plage privée.

La plage de Nai Yang Beach

Nai Yang Beach

La plage de Nai Yang Beach est située juste au sud de l’aéroport international de Phuket. C’est au nord de cette plage que commence le Parc National de Sirinat dont les pins abritent du soleil les locaux, touristes et résidents qui viennent y pique-niquer le week-end.

Cette plage est très populaire en fin de semaine mais assez déserte le reste du temps en dehors de la saison touristique. On y trouve quelques hôtels simples, des restaurants et quelques bars mais à la tombée de la nuit la plage de Nai Yang Beach retrouve un calme bercé par le ressac, parfois troublé par le décollage ou l’atterrissage d’un avion.

Tout comme sa voisine Mai Khao, la plage de Nai Yang est un lieu de prédilection pour les tortues-luths qui viennent y pondre leurs oeufs chaque année entre novembre et février.

La plage de Patong Beach

Patong Beach

Longue de 4 kilomètres, la plage de Patong Beach est probablement la plus touristique, la plus encombrée et la plus bruyante de toutes les plages de Phuket.
La petite ville Patong sera sans doute la première destination que vous proposeront les agences de voyage si vous exprimez votre intention de passer vos prochaines vacances à Phuket, pour la simple raison qu’on y trouve tout ce qu’un touriste recherche: profusion d’hôtels depuis le plus basique jusqu’au plus luxueux; myriades de restaurants servant à peu près toutes les spécialités culinaires de la planète, y compris la cuisine thaïe; bars se succédant sans interruption, avec ou sans jeunes filles aguichantes; innombrables salons de massage, centaines de magasins ou d’echopes vendant souvenirs et produits locaux, et galeries marchandes où le shopping est roi

Patong, c’est pour le monde entier ce que Torremolinos représentait pour les Belges dans les années ’70: tout y est tellement adapté aux exigences touristiques qu’on n’y croise plus qu’une Thaïlande de pacotille où même les Thaïlandais semblent stressés et n’arrivent plus à afficher sur leur visage qu’un sourire commercial. Le temps a bien changé depuis l’époque où Patong, tout comme Torremolinos, était un petit village de pêcheurs au fond d’une baie sublime.

Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
previous arrow
next arrow
Surin Beach

La plage de Surin Beach

Surin Beach

La petite plage de Surin Beach, au fond d’une baie bordée d’arbres filaos, est située juste au nord de Kamala Beach. C’est sur cette portion de la côte ouest de Phuket, surnommée l’allée des millionnaires qu’on trouve les hôtels les plus luxueux et les plus exclusifs de l’île, entourés de villas de prestige surplombant la Mer d’Andaman.

Malgré ce voisinage luxueux, la plage de Surin Beach avec son sable blanc et ses flots azur, reste toute simple: les couples et familles de touristes y croisent le week-end les familles et couples thaïs venus prendre le frais en bord de mer.

Prudence pendant la Mousson: la plage s’enfonçant assez rapidement dans la mer, les vagues y sont très grosses et les courants traîtres y rendent la baignade particulièrement dangereuse.

La plage de Rawai Beach

Rawai Beach

Il y a bien longtemps, à l’époque où seules quelques dangereuses pistes de terre reliaient les côtes est et ouest de Phuket, la plage de Rawai Beach devint la première plage touristique de l’île, où les citadins de Phuket Town venaient prendre l’air le week-end et pique niquer sous les arbres filaos.

Depuis, l’eau a coulé dans les khlongs: la plage de Rawai Beach est devenue un centre important de transit vers les îles d’alentour, principalement Ko Racha, et où embarquent également les plongeurs désirant explorer les spots de plongée du sud de Phuket.

La plage est bordée de petits échoppes vendant des plats typiques du sud et qui font la joie des gastronomes, locaux ou touristes, depuis des décénies. Par contagion, de nombreux restaurants et hôtels de luxe ont fait leur apparition sur le bord de mer mais les petites échoppes traditionelles restent incontournables: on ne peut pas dire qu’on est venu à Phuket si on n’a pas au moins une fois dégusté un crabe au curry jaune sur la plage de Rawai Beach.

Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
previous arrow
next arrow

Une importante communauté d’expats s’y est développée: les villas et condominiums ont fait leur apparition mais restent cantonnés dans les bois qui composent l’arrière-pays. Si on y croise beaucoup d’étrangers même pendant la Mousson, la plage de Rawai Beach est restée très thaïe.

De nos jours, la baignade sur la plage de Rawai Beach est déconseillée à cause des flotilles de bateaux à longue queue et de hors-bord qui y stationnent dans l’attente de clients. De plus, à marée basse, le sable est fangeux et on se retrouve vite enfoncé dans la boue jusqu’à mi-cuisse. C’est donc un endroit adorable pour y manger mais pour se baigner, mieux vaut pousser un peu plus loin jusque Nai Harn Beach, Ao Sane ou Ya Nui.

Une autre particularité de cette plage, c’est que sa partie est (à gauche de la route venant de Chalong) est occupé par un village de Chao Ley, aussi appelés Gitans-de-la-Mer. C’est un groupe ethnique nomade qui a sa propre culture et son propre langage et qui vit uniquement de la mer et de ses produits depuis plusieurs centaines d’années. Maîtres en pêche artisanale, principalement au harpon, ils proposent leurs produits sur le bout de plage bordant leur village. Même si les prix ne sont pas « donnés », la fraîcheur des produits est indiscutable. De plus on trouve sur le marché des Chao Ley des poissons locaux introuvables dans les grandes surfaces qui ne vendent quasiment plus que des poissons surgelés ou issus des fermes à production intensive.

La plage de Rawai Beach vaut amplement le déplacement car elle a gardé un cachet authentique qui reflète bien la personnalité de ses habitants, qu’ils soient Thaïs, Chao Ley ou expatriés.

Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
previous arrow
next arrow

La plage de Tri Trang Beach

Phuket - Tri Trang

Juste au sud de Patong, un petit peu avant d’atteindre la péninsule qui abrite Freedom Beach et Paradise Beach, la plage de Tri Trang Beach est un must pour les fanatiques de la bronzette.
Faisant face au nord, le sable de la plage de Tri Trang Beach s’étire sur un demi-kilomètre et n’est jamais à l’ombre. Heureusement, quelques arbres en bordure de plage permettent de se reposer un peu la peau entre deux séances de bronzage.

A marée basse, on peut remarquer que le fond est assez rocailleux. De plus un banc de corail appelle à la prudence mais à marée haute, il y a suffisamment d’endroits où un fond sableux autorise une baignade raffraichissante.

La plage de Tri Trang Beach est resté assez bien préservée au cours des ans: à quelques minutes seulement de Patong, elle offre un havre de paix qui satisfera tous les amateurs de tranquillité.

Nui Beach Phuket

La plage de Nui Beach

Nui Beach

Pour arriver à la plage de Nui Beach, il fallait vraiment en avoir envie. Quelques centaines de mètres après le Belvedère de Kata en provenance de Kata Noi, un petit panneau de bois indiquait vers la droite la direction à prendre: un chemin de terre qui se transformait très vite en une pente abrupte, pleine de ravines et praticable seulement pour des conduteurs de 4X4 chevronnés. Moi-même, à moto, j’ai renoncé à aller jusqu’au bout, découragé à la pensée que l’accès à la plage serait payant et qu’il faudrait encore me coltiner toute la remontée de cette piste dangereuse pour rejoindre la route.

Pourtant, d’après des amis plus téméraires que moi, il paraît que cela en valait vraiment la peine: la plage de Nui Beach était un petit paradis niché dans une petite crique bien cachée. Une bonnne centaine de mètres de sable fin bien entretenu et parsemé de gros rochers, un couvert d’arbres, deux petits bars, un restaurant, un massage et un bon choix d’activités nautiques.

Tout ceci appartient au passé puisque la plage de Nui Beach est désormais fermée au public.

La plage de Nai Harn Beach

Nai Harn Beach

La plage de Nai Harn Beach est une de plus belles du Sud de Phuket. Longue de près de 700 mètres, elle est bordée en son milieu par le monastère Samnak Song Nai Han qui, par sa présence, en a empêché le développement excessif. On n’y trouve que quelques restaurants et boutiques, et deux ou trois hôtels, de sorte que Nai Harn a pu, malgré sa popularité, préserver une image de plage calme.

La plage de Nai Harn Beach est bien connue pour le petit lac (certains parleront de lagon) qui la borde et autour duquel les joggers, cyclistes et autres sportifs s’entraînent aux aurores et au crépuscule. D’autre part, elle sert de mouillage pour les nombreux yachts qui viennent s’y ancrer pendant la belle saison.

La plage de Nai Harn Beach descend en pente douce dans la mer, ce qui y rend la baignade sûre, en particulier pour les enfants en bas âge. Cependant, elle devient dangereuse pendant la Mousson (de mai à novembre lorsque des courants sous-marins font leur apparition et peuvent emporter en quelques secondes un imprudent vers le large. Il convient donc de respecter les conseils des maîtres-nageurs-sauveteurs.

C’est à l’extrémité ouest de la plage qu’est situé l’hôtel The Nai Harn dont le parking souterrain donne accès à la petite route menant aux plages d’Ao Sane Beach et de Jungle Beach.

Kata Noi Beach

La plage de Kata Noi

Kata Noi

La plage de Kata Noi étale son petit kilomètre dans une baie adorable, séparée de sa grand soeur, la baie de Kata, par une colline et une avancée rocheuse. A part aux extrémités nord et sud de la baie où les rochers permettent aux amateurs de snorkeling de découvrir la vie sous-marine, le reste de la plage de Kata Noi n’est que sable fin et doux aux pieds, ce qui la rend extrêmement attirante pour les baigneurs cherchant un peu de calme.

L’hôtel Katathani Phuket Beach Resort qui occupe tout le front de mer, rend cette plage très intime, presque privée. Heureusement, l’établissement a laissé un passage ouvert, d’une largeur de 2-3 mètres, situé juste après le premier corps de bâtiments. Ceci permet à tout le monde de profiter de la plage tout en évitant l’invasion du tourisme de masse.

Plage familiale par excellence, Kata Noi offre tous les avantages d’une baie idyllique: calme, mer d’azur, sable fin, palmiers et sécurité puisque les employés de l’hôtel gardent un oeil sur les baigneurs.

Un bémol cependant: à part l’hôtel, il n’y a aucun restaurant ni endroit où se raffraîchir sur la plage de Kata Noi. Le choix est donc un peu limité.