PvK, Author at Phuket Francophone Magazine

PvK

heroines monument thalang Phuket

Le Festival des Héroïnes

Le Festival des Héroïnes

2021: date à confirmer

Le Festival des Héroïnes est un des festivals les plus importants de l’île, et inclut de nombreuses activités culturelles et sportives. Il dure deux semaines et commémore la victoire des deux héroïnes de Phuket, Thao Thep Krasattri et Thao Sri Suntorn, sur l’armée birmane au XVIIIème siècle. Le Festival des Héroïnes se tient dans le nord de Phuket, en de nombreux endroits de la commune de Thalang, dont le Monument des Héroïnes et le Wat Pranangsang.

Heroine monument phuketLe point fort du Festival des Héroïnes est une spectacle reconstituant un moment important dans l’histoire de Phuket. Au XVIIIème siècle, les soeurs Thao Thep Krasattri et Thao Sri Suntorn rallièrent la population de l’île pour défendre Phuket face à l’invasion de l’armée birmane. Cette reconstitution historique en plein air commence à 19 heures, et plus de 300 acteurs y participent.

Lancé en 1980, ce spectacle a lieu trois soirs durant le Festival des Héroïnes, et a ceci de particulier qu’il est totalement organisé par la population locale. Plusieurs mois à l’avance, on transforme un grand champ vide en palais royal et en zone de combats, où la reconstitution prendra place. Quant aux acteurs et figurants, ils sont tous amateurs et proviennent de toutes les couches de la société: villageois, étudiants, policiers, militaires, commerçants, fonctionnaires, etc… Les jeux de son et lumière sont impressionnants, et tout le monde sursaute lorsque les canons se mettent à tonner.

Le Festival des Héroïnes est principalement destiné à la population locale mais les visiteurs sont les bienvenus. Les organisateurs invitent chaque année les hôtels des environs à promouvoir l’événement parmi les touristes de Phuket, qui sont de plus en plus nombreux à apprécier ce spectacle gratuit.

Parmi les activités annexes au spectacle proprement dit, le Festival des Héroïnes compte côté sport une course cycliste, un tournoi de sepak takraw, un concours de tir à la corde et un mini marathon. Pour l’aspect culturel, les visiteurs pourront apprécier le rituel d’ordination bouddhiste qui a lieu à cette occasion, une cérémonie de « waï khru » au cours de laquelle les boxeurs thaïs présentent leurs respects à leurs professeurs, un spectacle de danse des sabres, un théâtre de marionnettes traditionnelles et des récitals de chants populaires. La foire ne serait évidemment pas complète si elle ne comprenait également de nombreuses échoppes vendant les produits de l’artisanat local (batiks, soies et objets décoratifs en bois) et des gargotes offrant aux affamés les spécialités gastronomiques de Phuket.

Vous êtes ici : Accueil » Archives pour PvK
Loy Krathong Phuket

Loy Krathong ou la Fête des Lumières

Loy Krathong à Phuket

Une riche célébration de la culture thaïlandaise

Le 27 novembre 2023

Loy Krathong, l’une des fêtes les plus colorées et vibrantes de Thaïlande, est un incontournable pour quiconque voyage à Phuket en novembre. Cette cérémonie, avec ses rituels spirituels et ses fêtes populaires, offre un aperçu intime de la culture thaïlandaise. Ce papier explore la signification de Loy Krathong, la manière dont il est célébré à Phuket, et donne quelques conseils sur la manière de vivre cette culture de la meilleure façon possible.

Loy Krathong

Qu'est-ce que le Loy Krathong?

Loy Krathong, parfois appelé « la fête des lanternes », est l’un des plus anciens et des plus respectés des festivals thaïlandais. Il a lieu le jour de la pleine lune du douzième mois lunaire thaïlandais, généralement en novembre. Le nom même « Loy Krathong » se traduit par « flotter un panier », une référence au rituel de laisser filer de petits paniers ou des « krathongs » sur l’eau.

La Célébration de Loy Krathong à Phuket

Phuket, une île au Sud-Ouest de la Thaïlande, célèbre Loy Krathong avec une grande ferveur et du spectacle. Les rues de Phuket bourdonnent d’énergie pendant les festivités du Loy Krathong, avec des défilés, des spectacles de musique et de danse, et bien sûr, l’inoubliable lâcher des krathongs.

La célébration commence par un grand défilé qui traverse la ville, où les habitants et les visiteurs peuvent voir des danseurs en costumes traditionnels, des géants de papier mâché et des spectacles de musique en direct. L’apogée du festival est le rituel consistant à libérer les krathongs. Les gens fabriquent ou achètent des paniers délicatement décorés, souvent faits de feuille de bananier, de fleurs, de bougies et de bâtons d’encens. Ils font un vœu, ouvrent la bougie et l’encens, et libèrent le krathong sur l’eau. Cette action symbolise l’abandon des malheurs, des erreurs et des malédictions pour embrasser la chance et un nouveau départ.

Participation et Conseils

Tout le monde est invité à participer à cette célébration. Si vous prévoyez de participer, assurez-vous d’acheter un krathong écologique, fabriqué à partir de matériaux biodégradables, pour minimiser l’impact sur l’environnement. Vous pourrez en trouver dans les marchés locaux.

Ensuite, préparez-vous à être émerveillé par l’ambiance joviale. N’hésitez pas à prendre part aux danses traditionnelles et à déguster la cuisine locale proposée par les nombreux stands de rue.

En plus des activités de krathongs, n’oubliez pas les magnifiques lâchers de lanternes célestes qui illuminent le ciel nocturne, créant un spectacle absolument époustouflant.

Loy Krathong ne représente pas seulement des lumières et des festivités ; il est un symbole puissant de renouveau, de pardon et de gratitude. Phuket, avec son énergie éblouissante et sa ferveur festive, offre l’une des meilleures expériences de cette célébration traditionnelle thaïlandaise. Alors, que vous soyez un habitué du festival ou un nouveau venu, ne manquez pas l’occasion de célébrer le Loy Krathong à Phuket, une expérience qui restera gravée longtemps dans votre mémoire.

Vous êtes ici : Accueil » Archives pour PvK
Vegetarien Vegetarian festival Phuket

Le Festival Végétarien à Phuket

Le Festival Végétarien

Le Festival Végétarien à Phuket est un événement haut en couleur qui s’étend sur une période de 9 jours et durera cette année du 5 au 15 octobre 2021. Il célèbre la croyance de la communauté chinoise que l’abstinence de viande et de divers stimulants durant le neuvième mois lunaire du calendrier chinois les aidera à jouir d’une bonne santé et de la paix de l’esprit.

Vegetarian Festival PhuketBien que les origines du Festival Végétarien ne soient pas clairement établies, il semble que celui-ci ait été apporté à Phuket par un groupe d’opéra nomade chinois dont les membres tombèrent malade de la malaria lors de leur prestation sur l’île. Ils décidèrent alors de suivre un régime végétarien strict et de prier les Neufs Dieux Empereurs qui garantissent la purification de l’esprit et du corps.

Lors de leur rétablissement, les gens célébrèrent cet événement en organisant un festival destiné à honorer les dieux en même temps que d’exprimer le bonheur des gens d’avoir survécu à ce qui, au dix-neuvième siècle, était une maladie mortelle.
Le Festival Végétarien se tient toujours les premiers jours du neuvième mois lunaire chinois. Pendant neuf jours, les participants observent les engagements suivants:

  • Etre extrêmement propre
  • Porter du blanc
  • Pas de viande ni produits issus de ce qui est animal (oeufs, lait, fromage, beurre…)
  • Pas de rapports sexuels
  • Pas d’alcool
  • Ni gros mots ni insultes ni bagarres
  • Ne pas se montrer cruel envers les animaux.

D’autre part les ustensiles de cuisine reservés au Jae (la nourriture végétarienne) ne doivent pas être utilisés par des personnes ne participant pas au festival. Enfin les personnes en deuil ne doivent pas participer aux cérémonies et les femmes enceintes ou celles ayant leurs menstruations ne peuvent pas y assister.

L’un des aspects les plus passionnants du Festival Végétarien réside dans la variété (et parfois l’horreur) des cérémonies qui ont lieu pour invoquer les dieux. Marcher sur le feu, se transpercer le corps et autres actes de mortification entrepris par les participants agissant en tant qu’intermédiaires des dieux, sont devenus plus spectaculaires et audacieux d’année en année. Hommes et femmes se percent les joues d’instruments divers tels que couteaux, broches, tiges métalliques, branches… Il semblerait que les dieux Chinois protègent ces personnes de la douleur, du sang qui coule ou des cicatrices qui résultent de tels actes de mutilation. Il est sans aucun doute déconseillé aux âmes sensibles d’y assister.

Vegetarian Festival PhuketLes cérémonies du Festival Végétarien se tiennent dans les alentours de chaque temple chinois de Phuket. Le temple principal est celui de Jui Tui, non loin du marché de produits frais de Ranong Road à Phuket Town, même si la tradition indique le temple de Kathu comme étant celui qui a introduit cette coutume sur l’île.

Le premier événement consiste en l’élévation du Mât à la Lanterne, un acte qui avertit les neuf dieux chinois que le festival va commencer. Le mât mesure au moins dix mètres une fois dressé, les participants croyant que le dieu hindou Shiva descend apporter sa force spirituelle sur l’événement.
Pendant les jours suivants, les membres de la communauté sino-thaïe apportent les dieux de leur maison au temple, en plus de faire des offrandes de nourriture et boisson. Il est supposé que les dieux apportés bénéficieront d’une injection annuelle de l’énergie spirituelle qui emplit le temple. Les visiteurs peuvent participer à l’allumage des bâtons d’encens et bougies qui sont placés autour des divers dieux.

Généralement se déroulent des processions dans les rues de l’île, où les visiteurs peuvent voir les participants déambuler en transes. Parmi d’autres événements, vous pourrez voir des centaines de résidents locaux courir sur un lit de charbons ardents ou encore grimper, toujours en transes, sur une échelle de lames tranchantes de huit mètres de haut.

A part l’aspect visuel du Festival Végétarien, les visiteurs peuvent déguster la cuisine spécialement préparée pour l’événement et disponible aux échoppes qui s’installent un peu partout sur l’île durant cette période. Les plats végétariens ne se distinguent pas facilement des plats habituels car des produits de substitution protéinés et à base de soja sont utilisés pour remplacer la viande et ressemblent étonnamment à de la viande tant par l’aspect que par le goût. Les échoppes vendant des plats végétariens se repèrent facilement car elles affichent des banderoles ou des drapeaux jaunes portant des caractères rouges chinois ou thaï.
Bon appétit!

P.v.K, d’après Phuket-Thailande.com

Phuket Vegetarian Festival
LecturePlay
Vegetarian Festival Phuket • Le Festival Végétarien à Phuket • Wat Samkong
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Bang Niaw Chinese Temple • Phuket • Thailand
LecturePlay
Phuket Vegetarian Festival
LecturePlay
previous arrow
next arrow
Tailleur à Phuket
Vous êtes ici : Accueil » Archives pour PvK
Banana Beach

La plage de Laem Ka

Phuket - Laem Ka

La plage de Laem Ka, située sur le cap qui sépare Rawaï de la Baie de Chalong, est en fait composé de deux plages. C’est la seule plage du sud de Phuket qui offre de bonnes possibilités de baignade tout en offrant une vue vers l’est et les îles de Koh Bon, Koh Lone et Coral Island.

Sur la plus petite et plus intime de ces deux plages, Laem Ka Noi, il est recommandé de se baigner à marée haute.

La plus grande, la plage de Laem Ka Yai, offre une étendue de sable parsemée de gros rochers sur une longueur de 150 mètres. Fort appréciée des Thaïs qui viennent y piqueniquer en famille le week-end, la plage est ombragée dès midi mais ses eaux calmes et limpides conservent la chaleur accumulée pendant la matinée.

Vous êtes ici : Accueil » Archives pour PvK
Sane Phuket

La plage de Khao Kad Beach

Khao Kad Beach

Tout comme sa voisine du Cape Panwa, la plage de Khao Kad Beach (aussi appelée Panwa Beach) offre une vue admirable sur la Baie de Chalong. Son sable rugueux et ses eaux peu profondes ne poussent guère à la baignade, ce qui la préserve des touristes et lui permet de conserver un charme paisible.

Ces dernières années, les promoteurs immobiliers ont beaucoup construit aux abords de la plage de Khao Kad Beach mais on peut toujours y trouver quelques huttes de pêcheurs éparses entre les villas et condominiums de luxe.

Immigration Phuket

L’enregistrement du lieu de résidence

Le lieu de résidence

Carmen et Fabian vont nous parler du lieu de résidence et de son enregistrement C’est une loi de 1972 qui a été réactivée récemment.
Ils sont tous deux des volontaires étrangers du bureau de l’Immigration de Phuket, les P.I.V. qui assistent les touristes et résidents perdus dans les méandres de l’administration thaïlandaise.

Avec leurs quatre collègues, ils siègent à tour de rôle derrière le comptoir d’information au premier étage (2nd floor, si on se réfère aux terminologies thaïe et anglaise) du bâtiment principal. En plus du thaï, ces volontaires parlent, selon leurs compétences, six langues européennes : allemand, anglais, espagnol, français, italien et néerlandais.

Volontaires bénévoles, ils sont là uniquement pour aider leurs confrères étrangers. Ils doivent souffrir d’un syndrôme d’assistanat puisque leurs prestations ne sont pas rémunérées, qu’ils n’ont aucun avantage et qu’ils doivent payer eux-mêmes leur propre uniforme. J’avais déjà mentionné ce fait dans un article antérieur que je vous propose de redécouvrir ici.

L’origine des Phuket Immigration Volunteers n’est pas très ancienne puisqu’elle remonte au lendemain du Tsunami du 26 décembre 2004. Les autorités de Phuket se sont rendu compte qu’il existait un nombre incroyable d’étrangers qui voulaient aider, de résidents qui pouvaient servir d’interprètes entre des victimes ne s’exprimant que dans leur propre langue, et les services de police ne parlant que le thaï et un anglais basique. Ainsi se créa en 2005 le premier corps de volontaires étrangers de police, qui devait être, vers 2007, séparé en deux groupes: les volontaires de l’Immigration et ceux de la Police Touristique. Certains des volontaires des origines sont toujours fidèles au poste, mais du sang neuf a remplacé les anciens qui sont partis: Carmen est là depuis trois ans tandis que Fabian n’a commencé qu’en février de cette année.

Les volontaires étrangers de l’Immigration n’existent qu’à Phuket : vous ne trouverez ce service nulle part ailleurs en Thaïlande.

Qu’est-ce qui motive un membre du P.I.V de passer à ses propres frais deux jours par semaine derrière un comptoir, à affronter l’incompréhension voire la colère de Farangs qui s’agitent et n’acceptent pas que l’administration thaïlandaise soit tellement différente de celle de leur propre pays?

Laissons la parole à Carmen et à son adorable sourire : « Toute ma vie, j’ai aidé les gens en Allemagne d’où je suis originaire. Ici ça me manquait, je m’ennuyais de savoir que j’aurais pu aider encore. Alors, je me suis portée volontaire.

Ce qui me plaît le plus dans ce boulot, c’est de voir quelqu’un quitter mon comptoir avec le sourire après y être arrivé avec une figure à rallonge et des lèvres crispées de dépit. Quelques explications et quelques instructions sur la procédure à suivre, aussi administrativement compliquée qu’elle soit, et le tour est joué. Au moins, mon « client » sait à quoi s’en tenir ».

L’enregistrement du lieu de résidence

Cette formalité doit être remplie dans les 24 heures suivant l’arrivée d’un étranger dans l’endroit où il passe sa première nuit en Thaïlande. Normalement il est du ressort du propriétaire de l’hôtel où vous descendez ou de la maison ou de l’appartement que vous louez, de vous signaler à l’Immigration.
Dans ce second cas, les négligences sont fréquentes même si le loueur (et non pas le locataire) encourt théoriquement une amende de 2.000 bahts.
Nous allons maintenant traiter des différents cas, selon que vous êtes touriste ou résident.

A. Le touriste:

Le touriste n’a normalement à se soucier de rien pour autant que la durée de sa présence dans le Royaume n’excède pas celle de son permis de séjour (30 jours pour un tampon d’exemption de visa, comme c’est le cas pour la plupart des touristes européens, 60 jours dans le cas d’un visa « Touriste » obtenu dans un consulat thaïlandais à l’étranger). C’est le personnel de l’hôtel où le touriste est descendu, qui se charge des formalités adéquates pour confirmer sa résidence. Si ce n’est le cas, l’hôtel encourt une amende pouvant se monter jusqu’à 30.000 bahts par touriste non déclaré.

Un problème peut se poser pour le touriste qui souhaite prolonger sa présence au-delà de l’expiration du permis de séjour mentionné dans son passeport. Pour obtenir sa prolongation, il doit se présenter à l’Immigration et montrer, en plus des autres documents requis, l’enregistrement de son lieu de résidence. Sans l’enregistrement du lieu de résidence, les services de l’Immigration refuseront d’examiner le dossier. Arrivé à ce point, quatre cas se posent :

Phuket Visa immigration1. L’hôtel où vous résidez est enregistré auprès de l’Immigration :
demandez simplement au directeur ou gérant de l’hôtel de vous imprimer la capture d’écran où votre nom et données ont été transmis en ligne vers le site d’enregistrement de l’Immigration (Hotel Form 30).Phuket Visa immigration

2. L’hôtel où vous résidez n’est pas enregistré auprès de l’Immigration

Demandez au propriétaire ou au gérant de votre hôtel de vous fournir les documents suivants :
a. une copie de la réservation ou une confirmation écrite de votre présence, signée et tamponnée du cachet de l’hôtel.
b. une copie signée de la carte d’identité (citoyen thaïlandais) ou du passeport (étranger) du propriétaire ou gérant de votre hôtel.
c. si le propriétaire ou gérant de votre hôtel ne souhaite pas vous accompagner à l’Immigration, il doit également vous fournir une procuration qu’il lui faudra remplir et signer, et qu’il vous faudra contresigner. Cette procuration signifie que vous pouvez le représenter à l’Immigration et déclarer vous-même votre résidence. Il faut y adjoindre 10 bahts de timbres fiscaux.
d. une copie du livret bleu d’enregistrement de propriété (en thai, « tabiennbân« ), signée par le propriétaire ou le gérant.

De votre côté, vous devrez fournir une copie signée des documents suivants:
a. la page principale du passeport qui comporte votre nom et votre photo
b. la page du passeport mentionnant votre date d’arrivée sur le territoire
c. la page du passeport montrant le visa éventuel (dans le cas d’un visa « Touriste »)
d. votre carte de départ (carte agrafée par l’Immigration dans votre passeport à l’arrivée sur le territoire, appelée « Departure Card » en anglais).

3. L’hôtel où vous résidez n’est pas enregistré auprès de l’Immigration, et son propriétaire ou gérant ne veut vous fournir aucun document: quelque chose n’est pas clair, contactez immédiatement l’Immigration.

4. Vous louez une maison ou logez chez des amis: voir la deuxième partie de cet article, consacrée aux résidents.

Rappel : les quatre cas énoncés ci-dessus ne s’appliquent qu’aux touristes désireux de prolonger leur permis de séjour. Les autres peuvent simplement profiter de leurs vacances, vivre dans l’insouciance et ne s’inquiéter de rien.

B. Le résident :

1. Le résident est autorisé à séjourner sur le territoire pour une période plus longue qu’un touriste, sur base d’un visa non-B, non-O, non-Ed ou autre. Souvent il loue une maison ou un appartement. Les résidents séjournant à l’hôtel sont priés de se référer à la section A.

Tout comme le touriste, le résident doit être déclaré à l’Immigration dans les 24 heures suivant son arrivée dans son nouveau logement. Ceci est normalement à la charge du propriétaire du logement en question, qui d’ordinaire s’en bat les mains. Or, un résident a souvent affaire avec l’Immigraton : qu’il s’agisse du re-entry permit, du renouvellement d’un visa ou d’un permis de séjour, rien n’est possible sans avoir affiché dans son passeport le fameux enregistrement de domicile. Comment l’obtenir ?

Les formalités sont assez simples (mais comportent un « couac » dont je parlerai plus loin).

Il faut se présenter à l’Immigration avec les documents suivants:

De la part de votre propriétaire :
a. une copie signée de sa carte d’identité (citoyen thaïlandais) ou de son passeport (étranger).
b. si le propriétaire ou gérant de votre maison/appartement ne souhaite pas vous accompagner à l’Immigration, il doit également vous fournir une procuration qu’il lui faudra remplir et signer, et qu’il vous faudra contresigner. Cette procuration signifie que vous pouvez le représenter à l’Immigration et déclarer vous-même votre résidence. Il faut y adjoindre 10 bahts de timbres fiscaux.
c. une copie du livret bleu d’enregistrement de propriété (en thai, « tabiennbân« ), signée par le propriétaire ou le gérant.
d. une copie du contrat de location

De votre côté, vous devrez fournir une copie signée des documents suivants:
a. la page principale du passeport qui comporte votre nom et votre photo
b. la page du passeport mentionnant votre date d’arrivée sur le territoire
c. la page du passeport montrant votre visa
d. votre carte de départ (carte agrafée par l’Immigration dans votre passeport à l’arrivée sur le territoire, appelée « Departure Card » en anglais).

Important : ces règles valent également pour des touristes louant une maison ou logeant chez des amis, pour autant qu’ils aient affaire avec l’Immigration pour prolonger leur séjour ou toute autre raison liée aux lois d’immigration en Thaïlande.

2. Dans le cas d’un résident qui passe une nuit hors de son domicile enregistré, en Thaïlande ou à l’étranger (voici le « couac » cité plus haut):

  1. si vous logez chez des amis qui ne vous déclarent pas à l’Immigration locale, ce n’est pas votre problème.
  2. si vous logez à l’hôtel (en supposant que celui-ci soit enregistré à l’Immigration et qu’il y signale ses clients), vous devrez. à votre retour à Phuket, vous présenter dans les 24 heures auprès du bureau d’Immigration pour y confirmer votre domicile. Ceci tient du fait que le système de rapport en ligne de l’Immigration thaïlandaise ne tient compte que du dernier endroit où vous avez dormi (et été signalé) et non pas de celui où vous vivez habituellement. Et si vous franchissez la frontière, même avec un Re-entry Permit, le cas est le même. Endéans les 24 heures de votre retour chez vous à Phuket, vous devrez passer à l’Immigration et y présenter à nouveau même s’il s’agit de l’adresse où vous vivez depuis toujours :

De la part du propriétaire :

  1. une copie signée de sa carte d’identité (citoyen thaïlandais) ou de son passeport (étranger).
  2. si le propriétaire ou gérant de votre maison/appartement ne souhaite pas vous accompagner à l’Immigration, il doit également vous fournir une procuration qu’il lui faudra remplir et signer, et qu’il vous faudra contresigner. Cette procuration signifie que vous pouvez le représenter à l’Immigration et déclarer vous-même votre résidence. Il faut y adjoindre 10 bahts de timbres fiscaux.
  3. une copie du livret bleu d’enregistrement de propriété (en thai, « tabiennbân« ), signée par le propriétaire ou le gérant.
  4. une copie du contrat de location

De votre côté, vous devrez fournir une copie signée des documents suivants:

  1. la page principale du passeport qui comporte votre nom et votre photo
  2. la page du passeport mentionnant votre date d’arrivée sur le territoire
  3. la page du passeport montrant votre visa
  4.  votre carte de départ (carte agrafée par l’Immigration dans votre passeport à l’arrivée sur le territoire, appelée « Departure Card » en anglais).

La preuve de résidence

La preuve de résidence ne concerne normalement pas les touristes mais est indispensable pour tout résident étranger qui désire ouvrir un compte en banque, passer ou renouveler son permis de conduire, acheter un véhicule… la liste est longue.
On ne peut demander ce document qu’après avoir rempli les formalités pour l’obtention de l’enregistrement de résidence qui est agrafé dans le passeport.

Pour recevoir la preuve de résidence, après avoir obtenu l’enregistrement de résidence, il faut fournir auprès de l’Immigration:

  1. Une copie signée de la page d’information du passeport (nom, photo etc…)
  2. Une copie signée de la page portant votre tampon d’entrée sur le territoire
  3. Une copie signée de la page portant votre visa
  4. Une copie signée de votre carte de départ (carte agrafée par l’Immigration dans votre passeport à l’arrivée sur le territoire, appelée « Departure Card » en anglais).
    Une photo, format passeport

Rappel important: En Thaïlande, votre situation dépend uniquement du bon-vouloir du fonctionnaire qui se penche sur votre cas. Il n’y a pas vraiment de norme. Si le fonctionnaire auquel vous vous adressez est de mauvaise humeur, a passé une sale nuit ou traite votre cas par-dessus la jambe, vous n’avez d’autre solution que de rentrer chez vous et revenir en espérant tomber la prochaine fois sur quelqu’un d’autre ou sur la même personne qui sera, espérons-le, un petit peu mieux lunée.
Une tenue décente et la propreté sont d’importance: si les fonctionnaires portent chaque jour chemise, pantalon et chaussures, ils s’attendent à affronter autre chose qu’une horde de barbares en tenue de plage ou de nanas au décolleté plongeant.

Une visite à l’Immigration n’est pas une étape folklorique dans un voyage exotique. Il s’agit d’un vrai boulot donc habillez-vous comme si vous deviez aller au travail: une tenue sobre et de bon goût suffira. Pas la peine d’enfiler le costard-cravate, mais évitez les tenues de plages ou débraillées, qui vous feraient refouler et vous obligeraient à revenir plus tard.
D’autre part, la plus extrême politesse, voire une certaine humilité, sont indispensables pour ne pas dégoûter le fonctionnaire qui est votre interlocuteur et statuera sur votre cas. Les hurlements, l’arrogance et les signes d’énervement ne serviront qu’à vous faire refouler, à vous faire revenir une fois encore lorsque vous vous serez calmé, que vous aurez compris. Quoi qu’il en soit, restez zen.
Les fonctionnaires de l’Immigration sont des humains comme les autres: quand on le leur demande poliment, ils aident bien plus qu’on ne peut l’imaginer. Parler un peu thaï peut servir.

Pour plus d’informations, veuillez consulter les membres du P.I.V. au 1er étage (2nd floor, comme je le mentionnais plus haut) du bâtiment principal de l’Immigration de Phuket, bureau 204.

Propos du P.I.V. recueillis par Francome, rédigés par P.v.K.
Crédit photos: P.I.V. et Francome

Tailleur à Phuket
QSIP

Les études après QSI

Après QSI

Les anciens de QSI ont poursuivi leurs études dans de nombreux établissements dont voici une liste non-exhaustive.

C’est au cours de leurs deux dernières années à QSI que les étudiants décident du type de diplôme qui leur sera nécessaire pour poursuivre leurs études supérieures. Un conseiller d’orientation ou le directeur de l’école sont disponibles chaque semaine pour aider les élèves à choisir la voie qui corresponde le mieux à leurs aspirations.

Amérique:

Canada: Bishop’s University; Concordia University; Mc Gill University; University of British Columbia; University of Toronto; University of Waterloo

Etats-Unis: Bard College; Berklee College of Music; Boston University; Brown University; Carnegie Mellon University; Claremont McKenna College; College of William & Mary; Columbia University; Cornell University; Drexel University; Duke University; Emory University; Fisher College; George Washington University; Harvard University; Haverford College; Loyola University Chicago; Mount Holyoke College; New York University; Northeastern University; Parsons The New School for Design; Purdue University; Rensselaer Polytechnic Institute; Rutigers, The State University of New Jersey; Stetson University; Syracuse University; Tufts University; United States Military Academy (West Point); University of California (Berkeley, Davis, Los Angeles); University of Chicago; University of Illinois at Urbana-Champaign; University of Michigan; University of Pennsylvania; University of Southern California; University of Virginia; University of Washington; Yale University

Asie:

Arménie: American University of Armenia

Corée du Sud: Hanyang University; Korea University; Seoul National University; Sungkyunkwan University; Yonsei University

Emirats Arabes Unis: New York University Abu Dhabi

Hong Kong: Hong Kong Polytechnic University; Hong Kong University of Science and Technology; University of Hong Kong

Japon: Nagoya University

Liban: Notre Dame University

Singapour: National University of Singapore

Thaïlande: Prince of Songkla University; Thammasat University

Europe:

Autriche: Medizinische Universität Wien; Webster University

France: Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques

Italie: John Cabot University

Pays-Bas: Delft University of Technology; Erasmus University; Maastricht University; University of Groningen

Pologne: University of Wroclaw

République Tchèque: Charles University

Suisse: Glion Institute of Higher Education

Océanie:

Australie: Griffith University; Monash University

Nouvelle-Zélande: University of Auckland

Écoles internationale QSI Phuket

Pour retourner à l’article sur QSIP, cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

École Phuket Études Diplôme

QSIP

QSI School Phuket (QSIP)

QSI School Phuket (QSIP)

L’histoire de QSI School Phuket (QSIP) ne date pas d’hier. En 1990, la Phuket International School, première école internationale créée à Phuket, fut fondée par un groupe de parents expatriés, désireux d’offrir à leurs enfants une alternative au système scolaire thaïlandais qui seul existait jusque là.
Reprise quelques années plus tard sous l’ombrelle de Quality School International, une association américaine sans but lucratif gérant 38 établissements scolaires installés dans 31 pays, l’école continué de se développer tranquillement en gardant comme phare la philosophie de ses origines: donner la chance aux enfants de montrer le meilleur d’eux-mêmes.
QSIP
Le conseil des parents est d’ailleurs présent dans son conseil d’administration pour veiller au maintien de cet engagement: QSIP doit rester une école de dimension humaine dans laquelle tous les élèves se connaissent et se reconnaissent.

La plupart des établissements demandent qu’en plus des frais de scolarité, une cotisation relativement élevée soit réglée lors de l’inscription. Ces frais supplémentaires et importants pouvant décourager certains parents, QSIP a instauré une cotisation annuelle plus abordable, qui n’intervient, en sus des frais de scolarité habituels, qu’à partir des quatres dernières années du cycle secondaire (14 ans et plus).

Dotée d’infrastructures sportives peu nombreuses mais de qualité, QSIP utilise ses ressources pour une approche presque individuelle de ses étudiants. Au sein de petites classes, chaque enseignant peut concentrer son attention sur ses élèves pour répondre au mieux à leurs besoins. Comme le proclame son slogan « Success for all » (La réussite pour tous), QSIP veille à ce que chaque élève réalise son potentiel en fonction de ses aspirations futures, qu’elles soient universitaires ou autres. Accueillant les enfants dès l’âge de deux ans, QSIP assure le cycle scolaire jusqu’au baccalauréat. Sa première bachelière s’est lancée dans le monde en 2004.

Une école familiale

QSIPPour garder une dimension humaine, QSIP accueille une centaine d’enfants dont l’âge varie de deux à dix-huit ans. L’intéraction existe ainsi entre toutes les tranches d’âge: tout le monde se connaît et il n’est pas rare de voir les élèves du supérieur aider ou conseiller les enfants du niveau primaire dans leurs études. Sur base de volontariat, certains étudiants de dernière année servent d’assistants aux professeurs de primaires lors de sessions extra-scolaires.

Une école de vie

Outre l’enseignement académique, QSIP s’engage à inculquer et entretenir chez ses élèves sept qualités jugées essentielles: Fiabilité, Responsabilité, Entraide, Initiative, Gentillesse et Politesse, Intéraction et Respect de l’Environnement. L’évaluation de ces qualités se poursuit tout au long des études.

Cours de langues et activités extra-scolaires

Les nouveaux élèves n’ont pas tous l’anglais comme langue maternelle. Pour leur permettre de suivre les cours et de s’intégrer rapidement, QSIP offre gratuitement des cours de mise à niveau en anglais. Ces leçons intensives ont lieu à la place des leçons d’anglais traditionelles que suivent les élèves qui sont déjà à niveau.

La dernière période de l’après-midi, de 14h30 à 15h20, est consacrée aux devoirs et aux questions que les étudiants peuvent poser à leur professeur s’ils ont besoin de plus d’explications sur un point précis du programme.

Le mardi et le jeudi, la dernière période de l’après-midi est dédiée aux activités extra-scolaires, dont le programme change tous les trois mois. Cours de musique, de zumba ou de yoga, jeux de société, jardinage, arts, sports, langues (chinois, français, russe). Certaines de ces activités sont gratuites, d’autres sont payantes.

QSIPL’école a développé un programme d’aide aux communautés qui se traduit en pratique par des séances de nettoyage des plages, des visites aux orphelinats, des stages dans des associations secourant les animaux en détresse (Soi Dog Foundation, Gibbon Rehabilitation Center, Phuket Elephant Sanctuary) et d’assistance aux enfants déshérités (Asia Center Foundation).

Deux fois par an, les élèves du supérieur partent trois jours en voyage scolaire sur une île d’alentour. Au programme: camping, études de la faune et de la flore et sports nautiques. La participation à ces excursions est obligatoire et fait entièrement partie du programme scolaire.

QSIP, en partenariat avec une école de plongée locale, offre également aux élèves du supérieur (à partir de 12 ans) la possibilité de passer les brevets PADI à moindres frais.

Certaines de ces activités, comme le programme d’aide aux communautés. les voyages scolaires et les cours de plongée permettent aux élèves de gagner des crédits supplémentaires.

Un système d’évaluation permanent

« Les enfants doivent avoir le temps de jouer ». C’est un des credo de Jim Gilson, le co-fondateur de QSI. Dès lors, la charge de travail à la maison et le nombre de devoirs restent très faibles au cours des premières années: l’école estime que l’enfant apprend tout ce qui lui est nécessaire durant les heures de classe. Bien entendu, le nombre de devoirs augmente graduellement à l’approche des humanités. Néanmoins, pour un étudiant du secondaire travaillant régulièrement, le temps consacré aux devoirs ne dépasse pas une moyenne de deux à trois heures par jour.
QSIP
L’évaluation des élèves est constant: pas d’examens annuels ni semestriels mais des tests et interrogations hebdomadaires permettant de vérifier que l’étudiant a bien maîtrisé le chapitre en cours avant de passer au chapitre suivant. Le cas échéant, le professeur peut autoriser l’étudiant défaillant à revoir et réétudier le chapitre où il a échoué, et repasser le test pour obtenir une meilleure note.

Chaque élève prend également part au MAP test qui a lieu deux fois l’an, en automne et au printemps. Ce test évalue les capacités de l’élève en anglais oral, anglais écrit et en mathématiques. Le résultat de l’élève est ensuite comparé à ceux de tous les élèves qui participent au MAP test au niveau de l’école, de la région et du monde entier. Ceci permet de déterminer les domaines où l’élève doit éventuellement fournir un effort particulier pour se mettre à niveau. Ce test est un simple indicateur: les scores obtenus n’influent pas sur les résultats scolaires officiels.

Certification et homologation

QSIP est certifiée et homologuée auprès du Ministère thaïlandais de l’Education Nationale, de l’Association Nationale des Ecoles Privées de Thaïlande (ONESQA), de la Middle State Association of College and Schools (MSA/CESS) et de College Board.

Les diplômes

Trois types de diplômes peuvent être décernés aux élèves de terminale:

Le diplôme général d’enseignement supérieur, qui suffit pour accéder aux écoles supérieures d’enseignement techniques et certaines universités.
Le diplôme académique d’enseignement supérieur, qui comporte en plus du programme officiel la batterie d’examens SAT exigée par de nombreuses institutions universitaires.
Le diplôme académique d’enseignement supérieur avec honneurs, qui comporte en plus du programme officiel deux cours préparatoires (Advanced Placement ou AP) exigés par les plus grandes universités.
QSIP
C’est au cours de ses deux dernières années à QSIP que l’étudiant décide du type de diplôme qui lui sera nécessaire pour poursuivre ses études supérieures. Un conseiller et le directeur de l’école sont disponibles chaque semaine pour aider les élèves à choisir la voie qui corresponde le mieux à leurs aspirations.

Après QSI

De nombreuses universités et écoles supérieures ont accueilli les diplômés de QSI de par le monde. En voici une liste non-exhaustive

Pour plus d’informations sur QSIP (en anglais), cliquez ici

Quality School International Phuket (QSIP)
81/4 Moo. 1 Chalermphrakiat Ror. 9 Road Kathu Chang Wat Phuket 83120
Téléphone: +66 (0)76 304 301
e-mail: [email protected]
facebook: qsi.phuket

QSIP
Pansea Beach Phuket Thailande

La plage de Pansea Beach

Pansea Beach

Située juste au nord de la plage de Surin Beach dont elle est séparée par un cap rocheux, la plage de Pansea Beach est un rêve de sable fin de près de 400 mètres bordés d’arbres et de cocotiers, donnant sur les eaux turquoises de la Mer d’Andaman.

Pour accéder au cliché tropical que constitue la plage de Pansea Beach, il suffit de loger à l’Amanpuri Phuket Resort qui accueille principalement une clientèle de très haut vol que le commun des mortels peut parfois voir dans les pages mondaines des magazines à la mode.

fête des mères

Fête des mères et anniversaire de la Reine Sirikit

La fête des mères

Le 12 août, les Thaïlandais célèbrent l’anniversaire de la Reine Sirikit, considérée comme la « mère »du peuple. Mais c’est aussi la fête des mères dans tout le royaume. Fleur de jasmin, cadeaux et T-shirts à l’effigie de « Maman » seront donc de rigueur. En soirée, les esplanades de tout le royaume battront la chamade au rythme des feux d’artifice et divertissements en tous genres.

Depuis quelques jours, les drapeaux bleus, couleur du jour de naissance de la Reine Sirikit, ont fait leur apparition un peu partout dans le pays à l’approche des célébrations de l’anniversaire de Sa Majesté la Reine, le 12 août. Devant les organisations administratives, les entreprises et les grands immeubles, ont été dressés des portraits de l’épouse de Feu le Roi Bhumibol Adulyadej. Comme chaque année sur les esplanades de chaque tambon, toute la journée et en soirée, des moments solennels alterneront avec des concerts et des divertissements pour rendre l’hommage à Sa Majesté, qui est aussi considérée comme la mère de tous les Thaïlandais.

Le 12 août est d’ailleurs également le jour de la fête des mères en Thaïlande, l’occasion pour les gens de tous âges de revêtir une chemise ou un T-shirt témoignant leur amour pour leur maman et de lui acheter ou confectionner un cadeau. « Il n’est pas anormal de rencontrer des hommes d’un certain âge dans la rue vêtus d’un T-shirt portant l’inscription Love Mom ou Rak-mae (« J’aime Maman »), car en Thaïlande les enfants sont attachés pour toujours avec leur mère, plus qu’avec leur père », remarque Sakoon Pakdeekam, professeur de philosophie féministe à l’université Silpakorn.

Les Thaïlandais offriront également à leur maman un bouquet de jasmin. La blancheur de la fleur de jasmin rappelle la pureté de l’amour d’une mère pour son enfant, l’intensité du parfum en illustre la force, et le fait que cette fleur s’épanouisse toute l’année suggère l’éternité de cet amour.

Des débuts difficiles avant que la Reine y soit associée

La fête des mères est apparue pour la première fois en Thaïlande le 10 mars 1943. Elle avait alors été instaurée par le Ministre de la Santé Publique qui se serait inspiré de la fête de mères aux Etats-Unis.
Mais le contexte de la seconde guerre mondiale rend difficile l’adoption par le peuple de cette nouvelle fête qui tombe aussitôt aux oubliettes. En 1950, le gouvernement thaïlandais cherche à nouveau à promouvoir la fête de mères et la place sur le calendrier au 15 avril. Mais là encore, c’est un échec. C’est finalement en 1976 que le Conseil National de l’Assistance Sociale de Thaïlande, sous le patronage du Palais Royal, déclare le 12 août, jour de l’anniversaire de Sa Majesté la Reine Sirikit, comme la journée de toutes les mères.
L’année suivante, le Ministère de l’Education publie un livre intitulé « La mère de tous les Thaïlandais », démontrant que la Reine Sirikit agit telle la mère du peuple thaïlandais. L’ouvrage passe en revue les actions menées par la Reine pour venir en aide aux Thaïlandais, notamment dans les domaines de l’éducation et de la santé, aux côtés de l’amour et de la tendresse maternelle qu’elle manifeste pour ses propres enfants. La Reine Sirikit s’attache également à ce qui touche à la préservation des arts et de la culture thaïlandaise pour cultiver la fierté nationale de ses sujets.

D’après P.P., Le Petit Journal

Le Festival de Por Tor ou la Fête des Fantômes Affamés

Le Festival de Por Tor ou la Fête des Fantômes Affamés

Le Festival de Por Tor, aussi appelé la Fête des Fantômes Affamés, est une célébration traditionnelle qui se déroule sur tout l’île de Phuket. Elle tombe habituellement le 15ème jour de la septième lune croissante selon le calendrier chinois: cette année la Fête des Fantômes Affamés commencera le 19 août jusqu’an septembre (date à verifier).

Les Thaïs d’origine chinoise pensent que les esprits de leurs ancêtres viennent leur rendre visite pendant de ce festival. On l’appelle également la « Fête des Fantômes Affamés » car les croyants préparent des festins non seulement pour leurs ancêtres mais aussi pour les esprits qui n’ont plus de descendants vivants auxquels rendre visite et auprès desquels se sustenter.

Por Tor Festival PhuketLe Festival de Por Tor insiste sur l’importance de la tradition et du culte des ancêtres auxquels il faut rendre hommage. Dans le cas présent, le croyant espère recevoir de la chance et une bonne santé en remerciement pour la bonne nourriture offerte aux esprits.

Divers aliments, fruits et desserts colorés sont placés sur des autels pour les esprits des ancêtres. Beaucoup de gens offrent également des présents supplémentaires à l’arrière de leur maison pour inviter chez eux les âmes perdues qui n’ont pas de famille.

Les friandises principales du Festival de Por Tor, ce sont des gâteaux en forme de tortues rouges, appelés Ang Ku, qui peuvent avoir différentes tailles et sont fabriqués à partir de farine de blé et de sucre.
Pour les Chinois, la tortue représente la force et est un symbole de longévité, tandis que le rouge est la couleur de la bonne fortune.

Même si de nombreux événements se déroulent un peu partout à Phuket pendant cette période, les deux emplacements les plus marquants du festival sont le marché de Ranong Road et le temple chinois Sek Tel Bel sur Phuket Road.
Outre les monceaux de nourriture et les gâteaux de tortue présents sur les étals, il y aura aussi de nombreuses parades de Thaïs d’origine chinoise en costume traditionnel, et des spectacles variés.Por Tor Phuket thailande informations

L’avertissement donné pour le Festival de Kathu reste valable pour le Festival de Por Tor: une tenue décente et un parapluie sont de rigueur.