Immobilier Archives • Phuket Francophone Magazine

Immobilier

Immobilier phuket thailande

Le lexique des termes utilisés en immobilier locatif

Le lexique des termes utilisés

en immobilier locatif

Il vous est probablement déjà arrivé de voir, le long de la route, des panneaux publicitaires qui offrent des “garantie locative”, “cashback”, “profit sharing”… En locatif, ces termes sont beaucoup utilisés sans qu’ils soient toujours clairement expliqués.

Petit lexique des termes techniques à savoir pour maîtriser son investissement en Thaïlande dans l’immobilier locatif.

1. La rémunération sur la construction (Cashback)

Immobilier Phuket 2020 ThailandeDans l’immobilier à Phuket et en Thaïlande en général, il est commun d’investir sur plan, dans des programmes immobiliers locatifs neufs qui ne sont pas encore achevés (équivalent de la Vente en l’Etat Futur d’Achèvement – VEFA en France). Mais cela implique qu’il faille attendre la livraison, soit parfois 1 ou 2 ans avant le toucher ses premiers loyers.

Pour répondre à cette problématique, plusieurs promoteurs mettent en place le “cashback” : si l’acheteur choisit de payer son bien à 100% dès la signature du contrat (sans attendre la fin des travaux), celui-ci aura alors droit à une rémunération durant la période de construction, dès le mois suivant le paiement. Le cashback varie selon les promoteurs mais peut aller jusqu’à 10% du montant investi.

Ce système est gagnant-gagnant : l’acheteur n’a pas à attendre la fin des travaux pour un premier retour sur investissement, et le promoteur peut financer la construction sans avoir à emprunter avec intérêts élevés auprès d’une banque Thaï.

2. La Garantie locative (Rental guarantee)

Garantie locative Phuket ThailandeCe terme est largement utilisé dans l’immobilier de Phuket. Après la livraison du bien, on touche des loyers fixes et garantis, issus de la mise en location touristique à la nuit. Le système est répandu dans les stations balnéaires à forte affluence touristique, où le taux d’occupation est d’environ 70% avec des prix élevés à la nuit. La plupart des biens avec garantie locative sont des appartements mais on trouve aussi quelques villas.

La “garantie” signifie que le promoteur s’engage contractuellement auprès de l’investisseur à verser un pourcentage du prix d’achat, fixe et annuel quel que soit le rendement réel du bien, qu’il soit occupé ou non. Les clauses de garantie et le montant sont établis dans le contrat de vente. Les garanties locatives à Phuket sont souvent entre 7% et 9% net annuels du prix d’achat du bien, sur 3 à 15 ans.

3. La Gestion Hôtelière (Hotel management)

Les programmes avec garantie locative sont souvent gérés par un organisme hôtelier choisi par le promoteur. Celui-ci s’occupe de la mise en location, de l’entretien et des divers service de la résidence. En d’autres termes, l’investisseur n’a pas à se soucier de la maintenance ou de la location : après achat et livraison, le bien est entièrement pris en charge jusqu’à la fin du contrat de garantie locative.

4. La garantie de rachat (Buy-Back)

Francais Thailande Phuket
Lorsque le contrat de garantie locative arrive à son terme, il est courant que le promoteur propose à l’acheteur de lui racheter son bien, au prix d’achat initial ou avec plus-value. C’est ce qui fait de ce type d’immobilier un véritable produit d’investissement : le bien génère un rendement pendant 3 à 15 ans, puis lorsque cette période est écoulée l’investisseur récupère son capital de départ. De la même manière que la garantie locative, le rachat est établi dans le contrat de vente initial, mais n’est pas une obligation: l’acheteur peut aussi choisir de conserver son bien.

5. L’investissement locatif avec occupation personnelle

Ce type d’investissement consiste à combiner la garantie locative avec le droit de séjourner quelques jours dans son bien. Habituellement, la gestion hôtelière ne permet pas à l’acheteur d’occuper son bien. Mais dans quelques programmes, les promoteurs autorisent jusqu’à 1 mois de séjour gratuit par an pour l’investisseur. Cela implique en revanche une garantie locative moins forte, entre 6 et 7% par an.

6. Le partage des bénéfices (profit sharing)

Investissement immobilier PhuketCe type d’investissement est une alternative au système de garantie locative. Au lieu de garantir un rendement fixe calculé sur le prix d’achat, le promoteur offre à l’acheteur une part des bénéfices réalisés. Souvent s’il y a une gestion hôtelière totale du bien, l’acheteur reçoit 60 à 70% du bénéfice annuel issu des loyers (pourcentage établi par contrat). Cela signifie que le rendement annuel est variable en fonction des bénéfices réalisés, et non garanti : il peut être plus ou moins élevé qu’une garantie locative, en fonction des saisons et des taux d’occupation.

Un tel système n’est équitable que si le profit sharing est calculé sur les revenus de l’immeuble dans sa totalité, et non sur le bien individuel acheté. Cela évite en effet qu’un investisseur soit pénalisé si son bien est moins souvent loué que d’autres.

Quel que soit l’offre, il est important de se faire guider par des professionnels et un service légal pour vérifier et expliquer les clauses de cashback, garantie locative, profit sharing et buy-back, pour ne pas avoir de de mauvaises surprises ni de doutes sur vos droits en tant qu’acheteur.

 

Le réseau d’agences immobilières Thai Property Group est disponible pour répondre à toutes questions sur l’immobilier locatif à Phuket et en Thaïlande. N’hésitez pas à les contacter ou à leur rendre visite à leur agence de Patong.

Vous êtes ici : Accueil » Immobilier
Infrastructure - Routes à Phuket

Infrastructure de Phuket

Infrastructure de Phuket

Infrastructure - Routes à PhuketL’infrastructure de Phuket est en croissance permanente et son objectif principal est de gérer l’afflux de ses visiteurs afin de mieux les servir. Dans d’autres territoires du monde, une région se porte très bien pendant quelques années, mais dès qu’elle ne peut plus gérer l’infrastructure nécessaire à la croissance du tourisme, elle s’effondre sous la pression de la demande et le tourisme se dirige vers d’autres contrées plus accessibles. Phuket a une mentalité pratique et investit depuis plusieurs années dans de meilleures routes, des marinas supplémentaires et dernièrement un nouvel aéroport international.

 

Tourisme medical Phuket Thailande

Les services médicaux sont au top, avec des hôpitaux de renommée internationale et une fourchette de soins médicaux dans tous les domaines. Le tourisme médical à Phuket fait partie intégrante de la promotion du tourisme depuis de nombreuses années, et accueille un grand nombre de visiteurs annuels grâce aux services professionnels qu’elle a à offrir. Que ce soit pour les différentes chirurgies esthétiques à la mode, les opérations ophtalmologiques, ou encore pour les patients qui cherchent à conjuguer des soins médicaux avec des vacances au soleil, Phuket constitue un choix de traitements idéal grâce à son climat privilégié. C’est une norme indispensable pour Phuket, qui compte un nombre important de résidents retraités.

Centre commercial PhuketPhuket compte également de nombreux hypermarchés et centres commerciaux à vous couper le souffle. Mis à part les aliments du pays, vous trouverez ici les produits alimentaires du terroir, de bons vins, une belle variété de fromages et de nombreux condiments de chez nous qui feront disparaître le mal du pays pour les capricieux qui éprouvent des difficultés à s’adapter au changement de nourriture. Les galeries commerçantes recueillent les plus grandes boutiques de renoms. Vous ne serez donc pas totalement dépaysé.

Le secteur hôtelier à Phuket vous sert une diversité de logements pour tous les budgets et pour tous les goûts. Hôtels, guesthouses, villas, ce n’est pas le choix qui manque.
La popularité de Phuket a attiré une multitude de groupes hôteliers ainsi qu’un grand nombre d’investisseurs dans le domaine foncier. Les agences immobilières se sont multipliées dans diverses langues pour faire face à la demande grandissante.

Songtaew Phuket

Songtaew Phuket

Les transports communs sont multiples : Tuk Tuk, Songtaeow, Bus, Taxis moto ou taxis voiture.
Le songtaeow est le meilleur marché pour les personnes qui désirent découvrir les quatre coins de l’île dans un véhicule ouvert, ce qui permet d’apprécier le trajet plus en détails.

Les connexions Wi-Fi sont partout. Les cartes Sim sont en vente dans tous les petits magasins et les grandes surfaces et des forfaits intéressants sont disponibles, incluant la connexion 4G à prix raisonnables.

Phuket

Au cours de la dernière décennie, l’industrie du tourisme est devenue la principale source de revenus de la région et continue de croître. Phuket reçoit actuellement plus de 3 millions de visiteurs chaque année, et ce nombre est en augmentation. La région est une destination de vacances populaire pour les Occidentaux et Asiatiques.

Vous êtes ici : Accueil » Immobilier
Laeam Singh Beach Phuket

Les régions de Phuket

Les régions de Phuket

À chacun son style de vie.

Phuket Francophone Magazine vous guide sur les régions les mieux appropriées à votre style de vie ou pour votre investissement. Vous trouverez ici une sélection des endroits les plus prisés de l’île.

Bangtao

Bangtao Beach Phuket

Bangtao Beach Phuket

Bangtao est un endroit de contrastes, avec ses complexes de villégiature et ses villas luxueuses le long de ses six kilomètres de plage, à quelques minutes de la ville de Cherng Talay, où de nombreux villageois vivent encore de la pêche, de l’agriculture et de l’exploitation du caoutchouc, comme leurs ancêtres.

Occupant un vaste espace au milieu de la plage de Bangtao, Laguna Phuket est l’un des plus grands complexes hôteliers d’Asie. La pointe nord de la plage, jusqu’ici épargnée par le développement, reste un domaine où les visiteurs peuvent se rendre compte qu’ils ont la plage pour eux seuls. À part aller à la plage et dans quelques bars et restaurants, il n’y a pas de raison de quitter votre hôtel.

Karon Beach

Karon Beach Phuket

Karon Beach Phuket

La plage de Karon est la troisième plus longue plage de l’île de Phuket. Située sur la côte ouest, entre le sud de Kata et le nord de Patong, la plage de Karon est l’une des destinations de vacances les plus populaires de Phuket. La plage elle-même offre d’excellents sites de plongée en apnée (et même de plongée bouteille) à son extrémité sud et est suffisamment large pour que les amateurs de plage ne se sentent jamais encombrés.

Karon comporte trois zones principales, chacune avec ses propres atouts : Karon Centre est une petite ville animée dans laquelle les visiteurs peuvent trouver un bon choix de restaurants, de boutiques et divertissements nocturnes, ainsi qu’un magnifique temple bouddhiste abritant un marché toutes les deux semaines. Karon Beach Road est idéal pour les promenades en soirée et abrite plusieurs grandes stations balnéaires, ainsi que des restaurants et des boutiques (notamment le célèbre Bazar de Karon). La troisième zone principale de Karon est centrée autour de la route Luang Poh Chuan, vers l’extrémité sud de la plage, qui abrite d’excellents restaurants et lieu de vie nocturne.

Kata Beach

Kata Beach - Phuket

Kata Beach – Phuket

Kata Beach est une baie agréable, située à quelques minutes au sud de Karon Beach, qui séduit de son charme de nombreux visiteurs, par son sable blanc et ses eaux claires. Très populaire auprès des familles, Kata est un lieu de prédilection grâce à sa plage spectaculaire bordée de palmiers, ses excellents restaurants, sa vie nocturne animée et non bruyante et ses options d’hébergement variées, le tout à proximité de la plage. De mai à octobre, les surfeurs se pressent pour attraper les vagues de Kata et de novembre à avril, la plage est animée par les amateurs de bains de soleil.

La plage de Kata est divisée en deux zones principales : le centre de Kata, qui se trouve au nord, près de Karon, et le sud de Kata, qui abrite plusieurs stations balnéaires. Les visiteurs trouveront une abondance de magasins dans lesquels naviguer, allant des stands de souvenirs aux minimarchés, en passant par les magasins de mode renommés. La région propose également une gamme impressionnante d’options de restauration, allant de la restauration de rue économique à certains des meilleurs restaurants de Phuket.

Kamala Beach

Kamala Beach - Phuket

Kamala Beach – Phuket

La plage de Kamala se situe juste au nord des lumières et du bruit de Patong. Elle se présente comme une étendue de sable plus calme et plus détendue. Cette baie bien fermée et ce village de pêcheurs entouré de collines boisées en font l’un des plus beaux endroits de Phuket.

Grâce à son rythme plus calme, Kamala est devenue au cours des dernières années un lieu de prédilection pour les retraités et autres visiteurs de longue durée séjournant dans de petits hôtels, des villas et des appartements en location autour du village. Sur le promontoire au sud, vous trouverez un certain nombre de villas de luxe, offrant une vue magnifique sur la baie de Kamala et au-delà, le long de sa route sinueuse.

Bien que Kamala soit moins touristique que d’autres endroits, elle a un certain créneau. Ceux qui viennent disent « nous aimons l’endroit tel qu’il est, ne le dites à personne, ils vont tous gâcher ».

Patong Beach

Patong Beach

Patong Beach – Phuket

Cette station balnéaire de la côte ouest n’est bien souvent connue que pour une rue – Bangla Road – qui symbolise la plus grande concentration de bars et de discothèques de Phuket, et constitue la principale destination nocturne de l’île. Elle est entourée d’un grand nombre d’hôtels, allant des petits hôtels économiques (guesthouses) aux hôtels luxueux. La pittoresque route côtière menant au nord en direction de Kamala profite des superbes couchers de soleil pour offrir une expérience plus luxueuse, mais au prix d’être plus éloigné de la fête. Il existe également un certain nombre d’excellents restaurants, d’innombrables magasins, plusieurs attractions culturelles et diverses activités à pratiquer dans la région.

Ville de Phuket - Phuket Town

Phuket Old Town

Phuket Old Town

La ville de Phuket est souvent négligée au profit des plages, mais il y a beaucoup à voir et à faire (et dépenser votre argent !) dans cette vieille ville pleine de bâtiments patrimoniaux. Phuket Town présente un mélange passionnant d’ancien et de nouveau, simple et sophistiqué, paisible et palpitant.

L’activité à Phuket Town est presque autour de l’horloge. Tôt le matin, les moines stoïques descendent dans les rues pour leur tournée quotidienne d’aumônes. Le marché du frais est animé par les restaurateurs qui achètent leurs ingrédients pour les repas de la journée. L’agitation non-stop caractérise la journée et dure jusque tard dans la soirée. Les nuits sont réservées aux amis, que ce soit au restaurant, dans une discothèque, dans un bar tranquille ou dans une combinaison des trois.

Rawai Beach

Rawai Beach - Phuket

Rawai Beach – Phuket

À 40 minutes de Patong et à quelques minutes en voiture de la jetée de Chalong, Rawai est un endroit où vous pouvez vous détendre au bord de la plage, une zone plus calme pour vous détendre et vous reposer, en contraste avec les endroits surpeuplés de Patong. Rawai est également un lieu de séjour idéal pour les jeunes mariés à Phuket.

Ici, vous pouvez facilement louer un long bateau qui vous emmena dans les îles voisines telles que Bon Island ou Coral Island pour une journée de plongée avec tuba ou un moment de détente sur une petite île. C’est plus une zone pour les locaux et ne compte que quelques hôtels. Ce n’est pas vraiment l’endroit pour faire du shopping ou faire la fête, mais plutôt un lieu pour se détendre et profiter de l’air frais et du soleil.

Si vous voulez vous baigner, je vous recommanderais la plage Nai Harn, située à proximité du très populaire Cap Phromthep, où beaucoup de gens vont voir chaque soir le magnifique coucher de soleil. Si vous êtes dans le coin, mieux vaut y aller un peu plus tôt pour avoir un bon emplacement !

Surin Beach

Surin Beach

Surin Beach

Naturellement belle, Surin est connue sous le nom de « La côte des millionnaires » en raison des hôtels haut de gamme de luxe tels l’Amanpuri, le Twinpalms et The Surin, est fréquentées des célébrités. Elle côtoie des villas de plus d’un million de dollars qui dominent les hauts lieux des collines surplombant la mer d’Andaman.

Bien que populaire auprès des touristes, ce n’est pas une ville balnéaire animée et ressemble plus à un village côtier. Le sable blanc et les eaux turquoise ont rendu cette plage pittoresque très populaire auprès des touristes et des Thaïlandais. Toute la région regorge d’hôtels et de logements haut de gamme, ce qui a créé des opportunités pour les restaurants et les bars à vin haut de gamme.

Mai Khao Beach

Mai Khao Beach

Mai Khao Beach

Mai Khao Beach est située sur la côte nord-ouest de Phuket. Cette plage droite de 11 km de long n’a toujours pas été développée, car elle fait partie du parc national de Sirinat. Les seules constructions significatives qui le bordent sont le JW Marriott Phuket Resort et l’aéroport international de Phuket, près de la plage de Nai Yang.Le nord de Mai Khao Beach est par contre l’endroit où les hôtels 5 étoiles se sont installés. Un endroit à découvrir absolument.

Le sable de Mai Khao Beach — dont le nom se traduit par « bois blanc» – est peut-être le plus naturel de tous les paysages de Phuket, mais il est également pratiquement déserté, ce qui permet de marcher pendant des kilomètres sans en voir une seule personne. Un peu plus loin dans l’eau, une aventure au large dans la mer d’Andaman rend la baignade dangereuse de mai à novembre.

Vous êtes ici : Accueil » Immobilier
Inestissement sur Phuket

Investir dans l’immobilier à Phuket

Investir dans l’immobilier à Phuket:

Quels types de biens ?

La Thaïlande est connue pour ses paysages de rêve et son climat, et c’est ce qui motive beaucoup de touristes à visiter le Royaume. Ce dynamisme de l’industrie du tourisme est une aubaine pour les investisseurs, d’autant plus que la fiscalité est faible est que le Thai Baht – reflet d’une éonomie équlibrée et saine – est une monnaie solide.
Dans ce contexte, Phuket n’est pas en reste. Île la plus visitée de Thaïlande, la perle d’Andaman est ancrée dans l’activité touristique, depuis le début du développement hôtelier dès les années 1960 jusqu’à aujourd’hui.

A Phuket, on trouve de l’immobilier pour tous les goûts et tous les budgets. Les acteurs du marché sont plus expérimentés et plus habitués aux exigeances d’une clientèle internationale que dans d’autres destinations. On trouve des biens résidentiels neufs ou anciens, de l’immobilier locatif pur et des programmes combinant rentabilité et vacances.

Détail des différentes options d’investissement dans le marché immobilier à Phuket

1. L'achat résidentiel

Lorsque l’on parle de bien immobilier, c’est naturellement à ce type d’investissement que l’on pense en premier. Les acheteurs occupent leur bien à l’année ou comme résidence secondaire. L’investissement se fait par coup de coeur, par envie d’expatriation, et non pas pour un rendement. La plus-value d’un tel achat, c’est la qualité de vie que l’on trouve sur l’île. Outre le climat, ce sont aussi l’accueil, la cuisine et le confort qui décident la plupart des acheteurs.

immobilier Phuket ThailandeA Phuket, on trouve plus de 20 000 expatriés. L’île dispose de bonnes infrastructures : hôpitaux, écoles, routes, aéroport… de quoi vivre à l’année sans manquer de rien.
Pour ce qui est des types de biens, on trouve des villas et appartements à la revente, neufs ou anciens. Par “neuf”, on entend des biens de 2 ou 3 ans. Ceux-ci auront les meilleurs équipements, sans nécessité de rénovation. Ils seront cependant plus chers que des biens plus anciens. Pour trouver la bonne affaire, il ne faut pas hésiter à visiter plusieurs logements , comparer les prix et se renseigner sur les promoteurs et les vendeurs.

2. L'investissement locatif pur

L’investissement purement locatif, c’est acheter un bien immobilier dans le but de le louer, sans y habiter ni même avoir à se rendre sur place. Certains programmes immobiliers proposent d’investir à Phuket avec des loyers garantis contractuellement, de 7 à 9% de la valeur du bien par an. Les investisseurs perçoivent un montant fixe, que l’appartement soit occupé ou non. On appelle cela une garantie locative.

Comment cela se passe-t-il ?

Dans ce type de programme, l’investisseur achète une villa ou appartement qui est automatiquement mis en location et en gestion hôtelière. Le promoteur (ou sa chaîne hôtelière partenaire) gère le remplissage et l’entretien. Comme une chambre d’hôtel, le bien génère des revenus à la nuit, qui sont reversés à l’investisseur. Bien sûr, le promoteur effectue aussi un bénéfice : un bien avec une garantie locative génère en réalité un rendement supérieur aux 7 à 9% versés à l’investisseur. C’est sur cette marge que le promoteur est rémunéré et que la situation est “gagnant-gagnant”. L’immobilier locatif profite de l’attractivité touristique et des bons taux d’occupation des hôtels à Phuket.

3. L'investissement locatif avec occupation personnelle

Il existe également des programmes immobiliers avec des revenus locatifs garantis qui proposent en complément une occupation personnelle gratuite du bien pour les vacances. En fonction des promoteurs, on peut vivre entre une semaine et quatre semaines dans son bien, sans aucun frais annexe ni pénalité sur la garantie locative. Ceci est particulièrement pratique pour les investisseurs qui veulent bénéficier de vacances en famille.

Perspectives du marché hôtelier

Phuket est parmi les destinations qui offrent le plus de possibilités d’investissement en Thaïlande. Certains acteurs se posent cependant la question de la saturation du marché : les perspectives de livraison de nouveaux projets sont assez importantes, la demande touristique est toujours en hausse mais moins forte que sur les années écoulées.

Mais s’il y a une chose à garder à l’esprit, c’est que les promoteurs qui savent se différencier tireront leur épingle du jeu. Les programmes neufs ont l’avantage de la modernité et des services sur les logements plus anciens, et participeront à renouveler les offres de la Perle d’Andaman, qui commence à attirer d’autres visiteurs que les touristes chinois et russes. En 2018, ces derniers représentaient respectivement 43% et 11% des arrivées touristiques mondiales à Phuket. Selon c9 hotelworks, ce sont aujourd’hui les indiens qui affichent le plus fort taux de progression à Phuket avec 186 360 arrivées de Janvier à Juin 2019, soit une augmentation de 354% par rapport à la période Janvier-Juin 2018.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le responsable de Thai Property Group à Phuket, Cyril Raoulx, par téléphone ou What’s App au +66 (0) 988 762 456.

Vous pouvez également nous envoyer un message sur la page de TPG.

Vous êtes ici : Accueil » Immobilier
Immobilier Phuket

Comment se porte le marché hôtelier de Phuket ?

Phuket est la plus grande île de Thaïlande, aussi bien en superficie qu’en nombre de visiteurs chaque année. En effet, elle comptabilise à elle seule 9 millions de visiteurs arrivant par avion en 2018, ce qui correspond à un quart des arrivées en Thaïlande. Spécialiste francophone de l’investissement locatif en Thaïlande et présent à Phuket, Thai Property Group vous explique pourquoi le marché hôtelier de Phuket est encore et toujours attractif.

Des atouts structurels sécurisants

Phuket est historiquement la destination la plus prisée des touristes en Thaïlande, c’est pourquoi son marché hôtelier est le plus actif. Sa localisation, en sortie du détroit de Malacca, en a toujours fait un carrefour international, notamment traversé par la route maritime de la Soie, mais c’est surtout le développement précoce de l’île en matière de tourisme qui en fait la première destination de Thaïlande. Les premiers backpackers arrivent dès les années 1970 et de premiers bungalows sont construits dans la décennie suivante.

Ainsi, le développement touristique de Phuket a toujours eu une longueur d’avance sur les destinations voisines et ne semble pas être près de s’arrêter. Les constructions de deux hôpitaux de formation américaine, de nouveaux Malls modernes donnant accès à tout le nécessaire – y compris à de gigantesques espaces de shopping – et d’une future ligne de Tramway (ouverture 2021) montrent que l’attractivité touristique est au cœur de cette économie insulaire.

Immobilier Thailande PhuketDe plus, la diversité de ses visiteurs permet une certaine constance en matière de fréquentation. Car la « Perle d’Andaman » n’est pas dépendante du tourisme de masse (backpackers, jeunes fêtards, familles), mais peut également compter sur la fréquentation des expatriés fortunés vivant sur l’île, des sportifs attirés par les exceptionnels terrains de golf, des amateurs de snorkeling ou encore des spécialistes de la Thaïlande venus s’imprégner de la culture thaïe à Phuket Town.

Une croissance touristique stable

2018 a fait l’objet de certaines inquiétudes quant à un possible ralentissement du tourisme notamment suite au naufrage d’une croisière chinoise. Pourtant, si la croissance est plus faible qu’en 2017, elle reste positive (de 8% selon le premier rapport trimestriel de 2019 de Hotelworks). Par ailleurs, la légère baisse des taux de remplissage a été compensée avec une hausse des prix qui a été assumée par les touristes (environ 115€ la nuit, pour une dépense moyenne par visiteur de 230€ tous les jours). En effet, le public aisé de Phuket, prêt à payer plus pour des infrastructures et des services en développement constant, a permis aux hôtels de Phuket de maintenir leur taux d’occupation à 80% quand le reste de la Thaïlande affiche 70%.

Thai Prperty Group ThailandePour ce qui est des perspectives de croissance à l’avenir, les Chinois et les Russes, principaux touristes présents à Phuket (les Chinois représentent presque un quart des touristes) continuent à venir en nombre croissant (20% de croissance pour les Russes l’année dernière) et sont rejoints par d’autres nationalités (Indiens, Hongkongais principalement) du fait de la démocratisation des vols directs et de l’augmentation du pouvoir d’achat en Asie du Sud et de l’Est.

Ainsi la confiance du milieu hôtelier à Phuket quant à l’avenir de son marché se traduit par plusieurs projets d’implantation de chaînes hôtelières réputées : Best Western, Hilton, Sheraton, Novotel, et Holiday Inn. Cette confiance est d’ailleurs partagée par le gouvernement thaïlandais qui investit dans l’expansion de l’aéroport de Phuket pour permettre plus de vols directs. L’agrandissement de la section Nord a ainsi d’ores et déjà permis d’ouvrir la ligne directe Phuket – Phnom Penh.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le marché hôtelier de Phuket, ou si envisagez d’investir en Thaïlande, n’hésitez pas à contacter les experts de Thaï Property Group qui sauront vous proposer une offre correspondant à vos besoins.

*Les prix en € sont donnés à titre indicatif sur la base du taux de change au moment de cette publication.

Sources :

  1. https://www.c9hotelworks.com/downloads/phuket-hotel-market-update-2019-03.pdf
  2. https://www.phuket.net/visit-phuket/about/info/history/
  3. https://www.ceicdata.com/en/thailand/hotel-occupancy-rate-and-average-room-rate-monthly
  4. https://thethaiger.com/news/phuket/number-of-tourists-visiting-phuket-still-high-tat-phuket
Vous êtes ici : Accueil » Immobilier
Construction maison phuket rénovation

Une vie, ça se construit – Liberto Heras Gomez

Regarde, me dit Liberto en me tendant une photocopie, c’est moi il y a 22 ans. »
Je découvre l’image en noir et blanc d’un homme apparemment jeune, souriant, au regard passionné et optimiste. Pourtant, sur cette photo, il a déjà 47 ans. Dur de m’imaginer que ses yeux ont pu conserver une telle candeur après avoir passé 14 ans dans le désert saoudien à construire palais et abris antiatomiques pour la famille royale.

Liberto Heras Gomez Construire une maison a Phuket

Liberto Heras Gomez, directeur chez Indo-Construction Phuket, Thaïlande

Cette photo illustrait un article du Gavroche, dans lequel Hélène Vissière interrogeait Liberto qui commençait à percer sur le marché de la construction dans le Sud-Est asiatique. Était-ce la Thaïlande qui lui avait rendu un regard si clair?

– « J’ai débarqué en Thaïlande au début des années ’82 pour y recruter des équipes d’ouvriers pour mes chantiers en Arabie Saoudite. Dans ce temps-là, les Thaïlandais constituaient la majorité de la main-d’œuvre des entreprises de construction dans le Golfe », m’explique-t-il.

« Pour moi, la rencontre avec la Thaïlande fut un vrai choc: j’étais à peine descendu de l’avion que je n’étais plus entouré que par des sourires. Les gens étaient d’une gentillesse extraordinaire et d’une patience incroyable face à un Farang comme moi qui ne comprenais pas leur langue. Bien entendu, à l’époque, presque personne en Thaïlande ne parlait anglais, et encore moins le français.

Mais à force de sourires, de gestes et de patience, on arrivait quand même à communiquer. La Thaïlande dans les années ‘82, c’était le paradis, tout l’inverse de ce que j’avais connu jusqu’alors ».
En 1984, Liberto saute le pas. Il se domicilie en Thaïlande d’où son épouse est originaire. Tout en continuant à travailler en Arabie Saoudite, il vient tous les deux mois passer une quinzaine de jours au Pays des Sourires pour se ressourcer.

Sept ans plus tard, il crée sa première entreprise en Thaïlande et s’installe à Bangkok:
Indo Construction & Engineering est née avec l’aide de quarante ouvriers thaïlandais de son équipe, que Liberto a ramenés d’Arabie Saoudite, et du soutien d’anciens expats des Émirats, installés à Bangkok. Il quittera d’ailleurs définitivement l’Arabie le 2 juin 1994, lassé par des années de guerre et la montée de l’intégrisme.Vingt-deux ans plus tard, Liberto Heras-Gomez est un Monsieur sur la place de Phuket. Il dirige trois societés, chacune avec sa spécialité, orientée sur le milieu de la construction. Pourtant, tout ceci ne lui a pas donné la grosse tête.

– « Je suis né dans une famille d’ouvriers. Mon père et mon frère étaient maçons, et j’ai suivi leurs traces. Quand j’étais gamin, je bossais 10 heures par jour et quand je suis devenu adulte, ce fut pire. Je connais la valeur du travail, le coût de l’effort.

Et je sais aussi reconnaître les gens qui savent travailler. Prends les manœuvres par exemple, les Thaïs qui étaient avec moi en Arabie et qui sont toujours avec moi ici: parfois tu as l’impression qu’ils ne foutent rien ou qu’ils travaillent trop lentement. Eh bien, je vais te dire: essaie donc de suivre leur rythme. Tu n’y arriveras pas. Après quelques heures, tu vas t’écrouler, mais eux, ils continuent en plein cagnard ou sous la pluie. Il ne faut quand même pas oublier que tous ces gratte-ciel de Bangkok, tous ces palais d’Arabie, ce sont les Thaïs qui les ont construits.

Et pas seulement les ingénieurs et les architectes dans leurs bureaux climatisés: il y a aussi tous les maçons thaïs, principalement des Issan. Bien sûr de nos jours on trouve également beaucoup de Birmans, de Lao et de Cambodgiens. Mais la main d’œuvre thaïe reste très importante et c’est grâce à elle que le Royaume continue d’avancer. »

Ses trois societés emploient aujourd’hui plusieurs centaines de personnes. Le noyau des quarante ouvriers du début s’est élargi pour englober les frères, les cousins, les épouses, les enfants…
D’autres compétences plus spécialisées sont venues grossir l’équipe: architectes, designers, ingénieurs, graphistes. Tous font partie d’une grande famille qui prospère dans le travail et la bonne humeur.

– “Ma première societé, I.C.E., créée en 1991, pour la construction en Thaïlande et à l’export, m’explique Liberto. Cela signifie qu’elle crée un dossier de A à Z suivant les desiderata de l’acheteur. Avec bureau d’étude qui intègre architecture, plans, spécifications des matériaux et cahier des charges. Le client peut ensuite emporter le dossier pour faire construire son projet par qui il veut, en Thaïlande ou ailleurs.

La deuxième, Indo Construction Phuket, fondée en 2005, s’occupe uniquement des chantiers.
Quant à ma petite dernière, 3LH, elle n’a que deux ans et se consacre au design et à l’ameublement. »
–  » Ceci permet donc à tes societés de suivre totalement un projet depuis son élaboration jusqu’à la remise des clefs », lui dis-je. « Cela veut-il dire que tu ne veux dépendre de personne?”

– « Je souhaite réduire autant que possible le nombre d’interférences et les risques de délais. Un chantier en retard risque de coûter cher quand on connaît le montant des indemnités journalières à verser lorsqu’un projet n’est pas terminé dans les temps impartis. Si cela devait m’arriver, je ne pourrais m’en prendre qu’à moi-même ».
– « Est-ce, à ta manière, une façon d’appliquer la philosophie d’autosuffisance prônée par feue Sa Majesté, le Roi Bhumibol Adulyadej? »

Le regard de Liberto se perd un peu dans le lointain, comme si ma question l’avait surpris. – « Le Roi Bhumibol était un grand roi, un roi bâtisseur. C’est lui qui a construit la Thaïlande telle qu’elle est aujourd’hui. Avant lui, il n’y avait pas tous ces barrages, ces retenues d’eau et ces réseaux de canaux qui irriguent tout le Royaume.

C’est aussi lui qui a déclaré que son pays devait arriver à produire sa propre nourriture pour devenir aussi indépendant que possible des marchés extérieurs… Et quand on voit comment ça se passe dans les pays voisins, on doit reconnaître qu’il a eu bien raison.”

Il me montre le ruban noir épinglé sur la manche gauche de sa chemise: « Tu vois, si j’ai accroché ce signe de deuil, c’est parce que je respecte énormément le Roi Bhumibol. Quelque part, c’est lui qui m’a permis de m’installer ici et d’y faire ma vie. Alors, oui, peut-être bien que ma manière de gérer mon entreprise est inspirée par sa philosophie ».

Je lui demande alors quels seraient ses choix si tout était à refaire, s’il se retrouvait 40 ans plus tôt.

– « Je ne changerais pas grand-chose, répond Liberto. J’essaierais certainement de m’installer en Thaïlande avant d’avoir 30 ans. C’est un de mes rares regrets, celui d’être arrivé assez tard.

Un autre regret, c’est de ne pas avoir eu l’occasion de voir grandir mes quatre premiers enfants. J’étais toujours sur la brèche, sept jours par semaine sur les chantiers de 6 heures du matin jusque tard le soir. Dans le bâtiment, on n’a pas de vie de famille.

Mon dernier fils, le cinquième, est le seul que j’ai la chance de pouvoir élever un peu moi-même. Maintenant, je commence ma journée vers 9 heures et je termine moins tard, ce qui me permet souvent de le conduire à l’école.

On parle beaucoup, je lui explique les choses de la vie; je lui apprends la valeur de l’argent pour qu’il ne s’imagine pas que tout lui tombe tout cuit dans la bouche. Il sait déjà maintenant que sans le travail, on n’est rien.

Notre maison est entourée des logements de nos ouvriers et des ateliers. Tous les jours, il peut voir les équipes qui bossent, qui montent des meubles, qui s’en vont sur les chantiers ou qui en reviennent. C’est le meilleur enseignement du monde.”