Immigration Archives • Phuket Francophone Magazine

Immigration

immigration phuket

L’Immigration de Phuket exige les titres de propriété et les visites domiciliaires pour les extensions de permis de séjour

L'Immigration de Phuket exige les titres de propriété et les visites domiciliaires pour les extensions de permis de séjour

D’après le Phuket News

Phuket – L’immigration de Phuket refuse d’accepter les demandes de prolongation d’un an à moins que l’étranger ne fournisse une copie du titre foncier Chanote pour la propriété où l’étranger séjourne ‒ même si l’étranger ne fait que louer la propriété ‒ et des photographies de l’intérieur de la maison où l’étranger séjourne, y compris dans la chambre à coucher.

Les exigences ont été confirmées par Pol Sen Sgt Maj Nounphan Srijow, désigné comme «chef d’escouade», qui a refusé une demande pour ces motifs plus tôt dans la journée (3 mai).
L’obligation pour un étranger de fournir une copie d’un titre Chanote pour une propriété qu’il ne possède pas semble être une tentative de Phuket Immigration de tenir les étrangers séjournant à Phuket responsables en vertu de l’article 38 de la loi sur l’immigration, qui ne s’applique qu’aux propriétaires et « maîtres de maison ».

Lors de la débâcle du TM30, les anciens chefs de l’immigration de Phuket ont confirmé que les demandes de permis de séjour d’un an ne seront pas refusées pour des informations que les candidats étrangers ne sont pas tenus de fournir en vertu des lois sur l’immigration.

immigration phuket

Photo: The Phuket News / file

Le chef de l’immigration de Phuket, le colonel Pol Thanet Sukchai, a esquivé aujourd’hui la question de savoir si l’officier était aujourd’hui légalement habilité à refuser la demande pour les motifs ci-dessus. Il a présumé que l’officier avait le droit.

Le colonel Thanet a récemment intensifié ses efforts pour que les propriétaires et les «maîtres de maison» signalent à l’immigration tout étranger séjournant dans les locaux, et a commencé à infliger des amendes aux personnes, notamment les ressortissants thaïlandais, pour non-respect de la loi. Il a même émis des «cartons jaunes» pour avertir les propriétaires de la gravité de leur transgression.

En ce qui concerne les photographies requises à l’intérieur de la maison où l’étranger séjourne, The Phuket News a déjà été informé d’un incident, lorsqu’un étranger a été invité à faire une « visite » de la maison où il séjournait pour montrer à un agent d’immigration (au travers d’un chat vidéo sur un téléphone portable) à quoi ressemblait la maison: une procédure qui nécessite normalement un mandat de perquisition approuvé par un tribunal pour qu’un agent puisse l’exécuter.

Le colonel Thanet Sukcha a déclaré aujourd’hui à The Phuket News : « C’est le programme Phuket Crime-Free. Si un étranger séjourne dans un lieu, la personne doit avoir des photos pour prouver qu’il ou elle séjourne vraiment dans ce lieu.
« Pour le titre de propriété, je ne sais pas quel [travail] il fait (l’applicant). L’application est désormais très stricte. Ce n’est pas un rejet mais les documents [requis] ne sont pas complets et [l’agent d’immigration] a juste demandé [afin de] réunir tous les documents requis. Si les documents sont complets, le visa sera prolongé », a déclaré le Col Thanet.

Cependant, The Phuket News était présent aujourd’hui lorsque la demande a été catégoriquement refusée sans la copie du titre de propriété Chanote et des photos de l’intérieur de la maison, y compris la chambre. Ce n’était pas une demande; c’était une exigence.

Interrogé spécifiquement sur la nécessité pour un étranger louant une propriété de présenter une copie du titre de propriété de Chanote, le colonel Thanet a déclaré : « Cela revient à la question de savoir quel travail il [l’étranger] fait… C’est au cas par cas.

« Certains documents de base sont requis avec une liste de contrôle, mais les documents supplémentaires sont considérés comme une demande au cas par cas, ce qui dépend de la considération de l’agent d’immigration. »

À noter, l’officier a exigé aujourd’hui une copie du verso du titre de propriété Chanote, ce qui fait que l’Immigration de Phuket est informée de toutes les charges financières sur la propriété.

« Pour une prolongation d’un an, ce n’est pas moi qui approuve. Je ne suis que l’intermédiaire qui envoie la demande à Hat Yai [siège du quartier général de la division de l’immigration 6] pour approbation là-bas et si les documents ne sont pas prêts, cela ira en cercle sans escale » a déclaré le colonel Thanet, faisant allusion au fait qu’il ne faisait que suivre les ordres.
« Vous pouvez demander [à l’étranger] de remettre son passeport [au journaliste] et d’expliquer quel était le problème et quel type de visa il prolonge. Je peux jeter un coup d’œil et déterminer quel est le problème », a proposé le Col Thanet.

L’étranger dont la demande a été catégoriquement refusée sans les « documents supplémentaires » aujourd’hui est un ressortissant britannique qui vit et travaille en toute légalité à Phuket depuis plus de 20 ans.

Comme chaque année, il a fait sa déclaration à l’Immigration de Phuket, confirmant qu’il vit depuis plus de 12 ans dans la même maison louée avec sa femme et son enfant. Sa demande de permis de séjour d’un an a est basée sur son mariage avec une Thaïlandaise.

En fin d’après-midi, le Phuket News a appris que l’agent d’immigration prévoyait de faire un appel vidéo depuis la maison louée de l’étranger, qui travaille dans les médias locaux. Si il refuse l’appel, il est présumé que sa demande de permis de séjour d’un an sera refusée.

Le Phuket News a informé plusieurs consuls de l’île des nouvelles règles de refus concernant ces deux questions.

D’après le Phuket News

Koh Sirey • Sea Gypsy Village • Phuket

Tout savoir sur le Thailand Pass

L’Office National du Tourisme de Thaïlande vous propose une série de Questions/Réponses pour bien comprendre le fonctionnement du Thailand Pass, le sésame de la Thaïlande réouverte.

Tout savoir sur le Thailand Pass

QUESTIONS/REPONSES SUR LE THAILAND PASS

Q1 INSCRIPTION - INFORMATIONS GÉNÉRALES

  1. L’enregistrement du Thailand Pass est-il obligatoire pour les 3 programmes permettant de se rendre en Thaïlande ?
    – A partir du 1er novembre 2021, tous les voyageurs arrivant en Thaïlande par avion sont tenus de s’enregistrer auprès de Thailand Pass pour pouvoir entrer en Thaïlande.
  1. Combien de temps dure le processus d’approbation du Thailand Pass ?
    – Les demandeurs doivent soumettre leur inscription au moins 7 jours avant la date prévue de leur voyage.
    Les demandeurs dont les certificats de vaccination proviennent des 30 pays/territoires partageant les informations PKI QR Code avec la Thaïlande peuvent s’attendre à ce que leur demande soit automatiquement approuvée ; pour les autres, le processus peut prendre de 3 à 7 jours.
  1. Puis-je modifier mon itinéraire de voyage après m’être inscrit et avoir reçu mon QR code Thailand Pass ? Celui-ci restera-t-il valide ?
    – Oui. Toutefois, les changements de vol sont autorisés dans un délai de 72 heures à compter de l’heure du vol initial enregistré dans le Thailand Pass sans qu’il soit nécessaire de demander un nouveau QR code Thailand Pass,  à condition que tous les autres documents requis restent valides.
  1. Je voyage en famille ou en groupe. Puis-je soumettre une demande pour toute la famille ou tout le groupe ?
    – Non, sauf si vous voyagez avec des enfants selon les conditions ci-dessous.
    ➢ Pour le régime d’exemption de quarantaine, toute personne âgée de 12 ans ou plus doit soumettre une inscription individuelle par le biais du Thailand Pass. Les enfants âgés de moins de 12 ans peuvent être ajoutés dans l’inscription de leurs parents dans la section Informations personnelles.
    ➢ Pour le programme Sandbox, toute personne âgée de 18 ans ou plus doit s’inscrire individuellement via Thailand Pass. Les enfants âgés de moins de 18 ans peuvent être ajoutés à l’inscription de leurs parents dans la section Informations personnelles.
  1. Puis-je voyager librement en Thaïlande si je suis entré(e) par le biais du programme d’exemption de quarantaine / du programme Sandbox / de la quarantaine alternative ?
    – Programme d’exemption de quarantaine : Vous pouvez voyager vers n’importe quelle destination en Thaïlande si le test RT-PCR effectué le jour de votre arrivée est négatif.
    – Programme Sandbox : Vous pouvez voyager librement dans la zone Sandbox pendant une durée de 7 jours si le test RT-PCR effectué le jour de votre arrivée est négatif  (vous devez rester uniquement dans la province où se trouve votre hôtel, les déplacements dans les différentes zones Sandbox ne sont pas autorisés).
    Une fois que vous avez terminé votre séjour obligatoire de 7 jours dans un hôtel SHA Extra+ (SHA++) situé dans la zone Sandbox, vous pouvez voyager vers n’importe quelle destination en Thaïlande.
    – Régime de quarantaine alternatif (sans vaccination) : Vous devrez passer votre  quarantaine obligatoire de 10 jours dans votre hôtel/logement AQ. Une fois celle-ci terminée, vous pouvez voyager vers n’importe quelle destination en Thaïlande.
  1. Dois-je m’inscrire au Thailand Pass si je prévois de me rendre en Thaïlande par voie terrestre ou maritime ?
    – Non. Actuellement, le Thailand Pass est réservé aux personnes qui prévoient de se rendre en Thaïlande par voie aérienne.
    Les passagers qui prévoient d’arriver par voie terrestre ou maritime doivent contacter l’ambassade royale de Thaïlande / le consulat général royal de Thaïlande de leur région pour la délivrance d’un COE.
  1. Quand le Thailand Pass sera-t-il étendu aux passagers arrivant par voie terrestre ou maritime ?
    – Le système d’enregistrement des passagers qui prévoient de se rendre en Thaïlande par voie terrestre ou maritime est encore à l’étude.
  1. Thailand Pass ne me permet pas de télécharger mes fichiers en .pdf, que dois-je faire ?
    – En raison de la technicité du processus de vérification des documents, Thailand Pass n’autorise que le format de fichier image (par exemple, .jpeg, .jpg) à être téléchargé sur le système avec une taille maximale de fichier de 5MB. Il est conseillé aux demandeurs de convertir leurs fichiers PDF en fichiers image.
  1. Si je n’ai pas de téléphone portable, comment puis-je présenter le QR code Thailand Pass ?
    – Si vous n’avez pas de téléphone portable avec le QR code, vous pouvez imprimer une copie papier du QR code et l’apporter avec vous pour le présenter aux agents à l’aéroport.
    Inscrivez-vous au Thailand Pass sur votre PC et imprimez le QR code.
  1. J’ai des problèmes pour accéder à Thailand Pass sur mon appareil mobile, que dois-je faire ?
    – Si vous avez des problèmes pour accéder à Thailand Pass sur un appareil mobile, veuillez accéder au site en mode bureau ou sur votre PC.
  1. Si je me rends en Thaïlande pour transiter vers un autre pays/territoire (sans passer par le contrôle de l’immigration), dois-je m’inscrire sur Thailand Pass ?
    – Non. Cependant, vous devez avoir une preuve d’assurance avec une couverture minimale d’au moins 50 000 USD et le résultat du test COVID-19 (RT-PCR), délivré dans les 72 heures précédant votre voyage.

Q2 INSCRIPTION - ÉLIGIBILITÉS

  1. Combien de temps dois-je séjourner dans les pays/territoires répertoriés avant de pouvoir bénéficier de l’exemption de quarantaine ?
    – Vous devez séjourner dans les pays/territoires répertoriés pendant au moins 21 jours consécutifs (vous pouvez séjourner dans plusieurs pays/territoires répertoriés pendant un total de 21 jours consécutifs) avant de pouvoir bénéficier du régime d’exemption de quarantaine.
  1. Si je quitte la Thaïlande pour séjourner dans des pays/territoires répertoriés pour une durée inférieure à 21 jours, en revenant puis-je toujours bénéficier du régime d’exemption de quarantaine ?
    – Oui. Toutefois, veillez à ne pas séjourner dans des pays ou territoires non répertoriés après avoir quitté la Thaïlande et avant d’y revenir (sauf à des fins de transit) sinon, vous ne pourrez pas bénéficier du programme d’exemption de quarantaine.
  1. Si mon vol international vers la Thaïlande comprend un transit dans un pays/territoire non répertorié, pourrai-je bénéficier du programme de dispense de quarantaine ?
    – Oui. Toutefois, votre transit dans un pays ou territoire non répertorié ne doit pas dépasser  12 heures et vous ne devez pas passer le contrôle de l’immigration ; sinon, vous ne pourrez pas bénéficier du régime d’exemption de quarantaine.
  1. Mon pays ne fait pas partie de la liste des pays/territoires éligibles au programme d’exemption de quarantaine, y sera-t-il inclus à l’avenir ?
    – La liste des pays/territoires éligibles au régime d’exemption de quarantaine est constamment examinée et révisée. Veuillez rester à l’écoute pour de nouvelles mises à jour.
    En attendant, si vous souhaitez vous rendre en Thaïlande, vous pouvez le faire par le biais du programme Sandbox ou du programme de quarantaine alternative, en fonction de votre historique de vaccination.

Q3 DOCUMENTS - INFORMATIONS GÉNÉRALES

  1. Quels sont les documents requis pour l’inscription à Thailand Pass ?
    – Les exigences varient en fonction du programme sous lequel vous envisagez d’entrer en Thaïlande.

Les détails sont les suivants

 

Documents requis Exemption de Quarantaine
(Test and Go)
Programme Sandbox Quarantaine Alternative
Copie du passeport
Certificat de vaccination Non requis
Assurance (couverture minimum de 50 000 USD)
* Les expatriés qui vivent et travaillent en Thaïlande sous couvert d’un visa ou d’un permis de séjour valide sont tenus de fournir une preuve d’assurance  en Thaïlande avec une couverture minimale de 50 000 USD ou une carte de sécurité sociale valide ou une lettre de l’employeur.
* Les ressortissants thaïlandais n’ont pas à fournir de preuve d’une couverture d’assurance.
Réservation d’Hôtel SHA Extra+ (SHA++)/AQ pour 1 jour SHA Extra+ (SHA++) pour 7 jours AQ pour 10 jours
Visa thaïlandais Si requis Si requis Si requis

** Le demandeur doit également avoir un résultat de test RT-PCR délivré dans les 72 heures précédant le départ et apporter les résultats pour les présenter au poste de contrôle sanitaire à l’arrivée.

Cette exigence n’est pas requise pour les ressortissants thaïlandais entrant dans le cadre du programme QA.

Veuillez noter que le résultat de votre test doit être sur papier et en langue thaïlandaise ou anglaise uniquement.

Assurance phuket assureur Thailande

Q4 DOCUMENTS – CERTIFICAT DE VACCINATION

  1. Des enfants qui ne sont pas vaccinés peuvent-ils entrer en Thaïlande par le même biais que leurs parents ?
    – Pour le régime d’exemption de quarantaine, toutes les personnes âgées de 12 ans ou plus doivent être munies d’un certificat de vaccination confirmant qu’elles ont été complètement vaccinées au moins 14 jours avant leur voyage pour pouvoir entrer en Thaïlande.
    – Pour le programme Sandbox, toutes les personnes âgées de 18 ans ou plus doivent être munies d’un certificat de vaccination confirmant qu’elles ont été entièrement vaccinées au moins 14 jours avant leur voyage pour pouvoir entrer en Thaïlande.
  1. Quels sont les vaccins approuvés par la Thaïlande ?
    – Les vaccins approuvés par la Thaïlande sont les suivants :
  • CoronaVac (Sinovac) – AstraZeneca – Pfizer-BioNTech – Moderna
  • COVILO (Sinopharm) – Janssen (Johnson & Johnson) – Sputnik V
  1. La Thaïlande reconnaît-elle la vaccination mixte ?
    – La Thaïlande reconnaît pleinement la vaccination mixte. Cependant, la deuxième dose doit être administrée selon le calendrier recommandé pour chaque type de vaccin, à savoir :
  • 1ère dose (Sinovac) = 2ème dose après 2 semaines
  • 1ère dose (AstraZeneca) = 2ème dose après 4 semaines
  • 1ère dose (Pfizer-BioNTech) = 2ème dose après 3 semaines
  • 1ère dose (Moderna) = 2ème dose après 4 semaines
  • 1ère dose (Sinopharm) = 2ème dose après 3 semaines
  • 1ère dose (Sputnik V) = 2ème dose après 3 semaines*Pour être considéré comme totalement vacciné, votre deuxième dose doit être administrée au moins 14 jours avant votre voyage.
    *Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen (Johnson & Johnson) n’ont pas besoin de recevoir leur deuxième dose pour être considérées comme pleinement vaccinées.

 

  1. Dois-je présenter les certificats de ma première et de ma deuxième dose de vaccin ?
    – Oui. Vous devez présenter les certificats de votre 1ère (1/2) et de votre 2ème (2/2) dose de vaccination.
  1. J’ai déjà été infecté par le COVID-19, puis-je voyager en Thaïlande ?
    – Oui. Les personnes ayant été infectées par le COVID-19 sont considérées comme totalement vaccinées si elles ont reçu une dose unique de vaccin COVID-19 dans les 3 mois suivant leur guérison. Dans ce cas, votre preuve ou votre dossier médical de guérison de l’infection par le COVID-19 doit être présenté en même temps que votre certificat de vaccination à dose unique.
    – Si vous avez été complètement vacciné avant de contracter le COVID-19, vous êtes toujours considéré comme étant entièrement vacciné.

Q5 DOCUMENTS - CONFIRMATION DE RÉSERVATION D'HÔTEL PAYÉ

  1. Que sont les hôtels AQ et SHA Extra+ (SHA++) ?
    – Les hôtels AQ sont les hôtels pouvant être utilisés comme sites de quarantaine dans le cadre du programme AQ, ainsi que les hôtels désignés pour attendre les résultats de test RT-PCR dans le cadre du programme d’exemption de quarantaine.
    – Les hôtels/logements SHA Extra+ (SHA++) sont des hôtels qui répondent aux normes de « Amazing Thailand Safety and Health Administration » et qui peuvent être utilisés comme hôtels dans le cadre du programme Sandbox et comme lieux d’attente des résultats du test RT-PCR dans le cadre du programme d’exemption de quarantaine.
    – La liste des hôtels SHA Extra+ (SHA++) / AQ est accessible via le lien suivant : https://web.thailandsha.com/shaextraplus
  1. Mon vol arrive en Thaïlande après minuit, comment dois-je réserver mon hôtel pour le programme d’exemption de quarantaine ?
    – Vous devez réserver votre hôtel à partir de la veille de l’arrivée de votre vol.
    Par exemple, si vous arrivez en Thaïlande le 2 novembre 2021 à 1 heure du matin, vous devez réserver votre hôtel pour la période du 1er au 2 novembre 2021 (1 nuit). Une fois que le résultat négatif de votre test RT-PCR sera connu, vous pourrez quitter votre hôtel le 2 novembre 2021.

Q6 DOCUMENTS - ASSURANCE

  1. Je suis un expatrié qui vit et travaille en Thaïlande. Dois-je présenter un document relatif à ma police d’assurance ?
    – Oui. Les expatriés qui vivent et travaillent en Thaïlande avec un visa ou un permis de séjour valide doivent fournir une preuve d’assurance en Thaïlande avec une couverture minimale de 50 000 USD ou une carte de sécurité sociale valide ou une lettre certifiée de leur employeur.
    – Les ressortissants thaïlandais ne sont pas tenus de fournir une preuve de couverture d’assurance car ils sont couverts par le programme de soins de santé universel de la Thaïlande.
  1. Mon assurance doit-elle être une assurance COVID-19 pour pouvoir m’inscrire au Thailand Pass ?
    – Non. Vous pouvez également utiliser une assurance standard/générale ou une assurance maladie avec une couverture minimale de 50 000 USD.

Q7 DOCUMENTS - RESULTAT DU TEST COVID-19 RT-PCR

  1. Dois-je présenter mon résultat de test COVID-19 (RT-PCR) à Thailand Pass ?
     – Non. Cependant, vous devez présenter aux agents de l’aéroport le résultat de votre test COVID-19 (RT-PCR) délivré dans les 72 heures précédant votre voyage, sauf si vous êtes un ressortissant thaïlandais arrivant en Thaïlande par le biais d’une quarantaine alternative.
    – Pour les autres, le fait de ne pas fournir le résultat de votre test COVID-19 (RT-PCR) peut entraîner un refus d’entrée en Thaïlande.
    – Veuillez noter que votre résultat du test doit être une copie papier et en langue thaïe ou anglaise uniquement.
  1. Puis-je utiliser un résultat de test COVID-19 autre que le RT-PCR pour entrer en Thaïlande ?
    – Non. Le résultat de votre test COVID-19 doit être obtenu par la technique RT-PCR (la technique ATK n’est pas autorisée) et être délivré dans les 72 heures précédant votre voyage uniquement.

Q8 SECURITE, VIE PRIVEE ET DIVERS

  1. Mes informations personnelles seront-elles en sécurité avec Thailand Pass ?
    – Vos informations personnelles sont cryptées et sécurisées avec Thailand Pass car elles ne seront utilisées que dans le but d’approuver et de faciliter votre arrivée en Thaïlande.
  1. J’ai des questions concernant mon voyage en Thaïlande et le système Thailand Pass, où puis-je trouver plus d’informations ?
    – Vous pouvez également contacter l’ambassade royale de Thaïlande ou le consulat général royal de Thaïlande de votre région pour plus d’informations :
France, Monaco et Algérie

[email protected]
http://www.thaiembassy.fr/fr/voyagecovid/

Belgique et Luxembourg

[email protected]
https://www.thaiembassy.be/

Maroc et Tunisie

[email protected]
https://rabat.thaiembassy.org/

– Centre d’appel ouvert 24h/24 dédié au Thailand Pass
    1. +66 (0) 25 72 84 42, +66 (0) 6 52 05 42 47,
      +66 (0) 6 52 05 42 48 ou +66 (0) 6 52 05 42 49
    2. [email protected]

Exemption de quarantaine (TEST & GO)

Réouverture de la Thaïlande : Exemption de quarantaine (TEST & GO)

Une liste de contrôle facile des points à couvrir avant, pendant et après le voyage en Thaïlande dans le cadre de l'exigence « Test & Go ».

Avant votre arrivée

Conditions
  • Voyagez en avion depuis les pays/territoires approuvés où les voyageurs doivent avoir séjourné 21 jours ou plus.
  • Les Thaïlandais de retour et les résidents étrangers, qui ont déjà voyagé depuis la Thaïlande, sont exemptés de cette exigence.
Phuket Thailand no quarantine

Documents requis

  • Un certificat de vaccination (entièrement vacciné) avec un vaccin approuvé au moins 14 jours avant le voyage.
  • Les personnes précédemment infectées dans les 3 mois doivent avoir reçu 1 dose d’un vaccin approuvé au moins 14 jours avant le voyage.
  • Les voyageurs de moins de 12 ans, voyageant avec des parents ou tuteurs, sont exemptés de l’obligation de vaccination.
  • Un certificat médical avec un résultat de laboratoire RT-PCR indiquant que COVID-19 n’est pas détecté délivré
  • pas plus de 72 heures avant le voyage (tous les voyageurs).
  • Un paiement confirmé pour un séjour d’une nuit dans un hébergement SHA+, AQ, OQ ou AHQ et 1 test RT-PCR.
  • Une police d’assurance avec une couverture d’au moins 50 000 $ US.
Phuket Thailand no quarantine

Demander un Pass Thaïlande

(1) Inscrivez-vous pour un Thailand Pass sur https://tp.consular.go.th/ (disponible à partir du 1er novembre 2021).

(2) Téléchargez le document requis (avec le visa/permis de rentrée valide, si nécessaire) et prévoyez 3 à 5 jours ouvrables pour le processus d’approbation. Attendre l’approbation de la certification vaccinale et l’hébergement payant, y compris le test RT-PCR.

(3) Confirmez l’approbation et recevez un code QR (ou COE) Thailand Pass.

Arrivée en Thaïlande

(4) Présentez le Thailand Pass QR Code (ou COE) au contrôle de la santé pour effectuer les contrôles, suivez ensuite ;es procédures de l’immigration.
(5) Passez le test RT-PCR COVID-19 dans l’hébergement réservé ou dans le centre de test préétabli.
(Les enfants de moins de 6 ans ont un test de salive.)
(6) Rendez-vous à l’hôtel par le transfert aéroport pré-organisé. (Distance de l’aéroport dans les 2 heures.)
(7) Téléchargez et installez l’application MorChana à l’hôtel.

Pendant votre séjour

(8) Attendez le résultat du test dans la chambre d’hôtel.
(9) Si le test est négatif pour COVID-19, vous recevrez un kit de test d’antigène (ATK) pour l’auto-test COVID-19 les jours 6-7.
(10) Recevez une alerte pour l’auto-test ATK les jours 6 et 7 et enregistrez le résultat dans l’application MorChana.
(11) Pratiquez les précautions D-M-H-T-T-A : D – Distanciation, M – Port du masque, H – Lavage des mains, T – Contrôle de la température, T – Test de COVID-19 et A – Application d’alerte.

Quand vous partez

(12) Vous êtes libre de vous rendre n’importe où en Thaïlande ou de quitter la Thaïlande vers d’autres pays. Cependant, il est conseillé aux voyageurs de suivre les directives et les mesures annoncées par la province/le pays respectif de leur destination.

Source: www.tatnews.org

Exemption from Quarantine (TEST & GO)

Thailand Reopening: Exemption from Quarantine (TEST & GO)

A user-friendly checklist of points covering before, during, and after travelling to Thailand under the ‘Test & Go’ requirement.

Before You Arrive

Requirements:
  • Travel by air from the approved countries/territories where travellers must have stayed for 21 days or more.
  • Returning Thais and foreign residents, who previously travelled from Thailand, are exempt from this requirement.
Phuket Thailand no quarantine

Required Documents

  • A Certificate of Vaccination (fully vaccinated) with an approved vaccine at least 14 days before travelling.
  • Those previously infected within 3 months must have received 1 dose of an approved vaccine at least 14 days before travelling.
  • Travellers under 12 years of age, travelling with parents or guardians, are exempt from the vaccination requirement.
  • A Medical Certificate with an RT-PCR lab result indicating that COVID-19 is not detected issued
  • no more than 72 hours before travelling (all travellers).
  • confirmed payment for a 1-night stay at SHA+, AQ, OQ, or AHQ accommodation, and 1 RT-PCR test.
  • An insurance policy with coverage no less than US$50,000.
Phuket Thailand no quarantine

Applying for a Thailand Pass

(1) Register for a Thailand Pass at tp.consular.go.th/ (available from 1 November, 2021).

(2) Upload the required document (along with the valid visa/re-entry permit, if required), and allow 3-5 working days for the approval process. Wait for the approval of the Vaccine Certification and paid accommodation, including the RT-PCR test.

(3) Confirm the approval, and receive a Thailand Pass QR Code (or COE).

Arrival in Thailand

(4) Present the Thailand Pass QR Code (or COE) to the Health Control to carry out checks, then proceed through the Immigration procedures.
(5) Undergo the RT-PCR COVID-19 test at the reserved accommodation, or the pre-arranged test centre.
(Children aged under 6 years have a saliva test.)
(6) Proceed to the hotel by the pre-arranged airport transfer. (Distance from the airport within 2 hours.)
(7) Download and install the MorChana application at the hotel.

During Your Stay

(8) Wait for the test result within the hotel room.
(9) If testing negative for COVID-19, you will receive an Antigen Test Kit (ATK) for COVID-19 self-testing on Day 6-7.
(10) Get an alert for the self ATK testing on Day 6-7, and to record the result in the MorChana application.
(11) Practice the D-M-H-T-T-A precautions: D – Distancing, M – Mask wearing, H – Handwashing, T – Temperature check, T – Testing for COVID-19, and A – alert application.

When You Are Leaving

(12) Free to go anywhere in Thailand or leave Thailand to other countries. However, travellers are advised to follow the guidelines and measures announced by the respective province/country of their destination.

Source: www.tatnews.org

Rawai Beach Phuket

7 jours de Sandbox pour les touristes !

Maintenant séjour de 7 jours pour les touristes Sandbox de n’importe quel pays du monde

Les nouvelles réglementations thaïlandaises en matière de quarantaine réduisent le séjour obligatoire dans les destinations de réouverture pilote de 14 à sept jours, à compter du 1er octobre 2021

Bangkok, le 1er octobre 2021 – L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) souhaite informer qu’en vertu des nouvelles réglementations de quarantaine approuvées par le gouvernement royal thaïlandais, les touristes étrangers entièrement vaccinés visitant Phuket, Surat Thani, Phang-Nga et Krabi via les programmes Sandbox pertinents ne peuvent désormais rester que sept jours avant de pouvoir se rendre dans d’autres parties de la Thaïlande.

À compter d’aujourd’hui (1er octobre 2021), la période de quarantaine pour les voyageurs internationaux entièrement vaccinés arrivant en Thaïlande, y compris la réouverture pilote des destinations par le biais du système de quarantaine alternative (AQ), sera réduite de 14 à sept jours.

Sandbox Phuket

Le temps de quarantaine réduit s’applique à ceux qui visitent dans le cadre du programme « Sandbox » à Phuket, Surat Thani (Ko Samui, Ko Pha-ngan et Ko Tao), Phang-Nga (Khao Lak et Ko Yao) et Krabi (Ko Phi Phi, Ko Ngai et Railay Beach).

Cela signifie également que les touristes entièrement vaccinés peuvent désormais se rendre directement dans les zones désignées de Phang-Nga et Krabi à leur arrivée à Phuket, et y rester pendant sept jours.

En outre, à partir d’aujourd’hui (1er octobre 2021), la Thaïlande a levé la liste des pays en fonction du niveau de risques de transmission de la COVID-19 pour les touristes de Sandbox. Cela signifie que la Thaïlande accueille désormais les voyageurs de tous les pays du monde dans le cadre du programme « Sandbox ».

Source: www.tatnews.org

Rawai Beach Phuket

Now 7-day stay for Sandbox tourists from any country in the world

Now 7-day stay for Sandbox tourists from any country in the world

Thailand’s new quarantine regulations reduce mandatory stay in pilot reopening destinations from 14 to seven days, effective 1 October, 2021

Bangkok, 1 October, 2021 – The Tourism Authority of Thailand (TAT) would like to advise that under new quarantine regulations approved by the Royal Thai Government, fully vaccinated foreign tourists visiting Phuket, Surat Thani, Phang-Nga, and Krabi via the relevant sandbox programs can now stay for only seven days before being able to move on to other parts of Thailand.

As of today (1 October, 2021), the quarantine time for fully vaccinated international travellers arriving in Thailand, including the pilot reopening destinations through the Alternative Quarantine (AQ) system, will be reduced from 14 to seven days.

Sandbox Phuket

The reduced quarantine time applies to those visiting under the “Sandbox” program to Phuket, Surat Thani (Ko Samui, Ko Pha-ngan, and Ko Tao), Phang-Nga (Khao Lak and Ko Yao), and Krabi (Ko Phi Phi, Ko Ngai and Railay Beach).

It also means that fully vaccinated tourists can now travel straight to the designated areas of Phang-Nga and Krabi upon landing in Phuket, and stay there for seven days.

In addition, from today (1 October 2021) onwards, Thailand has lifted the listing of countries per the level of COVID-19 transmission risks for Sandbox tourists. This means Thailand is now welcoming travellers from any country in the world to the ‘Sandbox’ program.

More details on the situation under the reduced mandatory stay of seven days will be made available as soon as possible.

Meanwhile, please visit www.tatnews.org for details of travel requirements under the seven-day quarantine for fully vaccinated foreign tourists, as well as requirements for non-vaccinated or partially-vaccinated tourists under the 10-day quarantine for arrivals by air and 14-day quarantine for arrivals by land.

Source: www.tatnews.org

Quanrataine Phuket 2020

Les étrangers sont toujours soumis à la quarantaine

Les étrangers sont toujours soumis à la quarantaine

Pipat Ratchakitprakan - Tourism Minister

Mr. Pipat Ratchakitprakan – Tourism Minister Photo: National News Bureau

Le ministre thaïlandais du Tourisme et des Sports, Pipat Ratchakitprakan, rassure les Thaïlandais en expliquant que tous les étrangers, quels que soient leur statut ou leurs origines, seront soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Les responsables thaïlandais préparent actuellement la sixième phase de la réouverture du pays, assouplissant les restrictions imposées en avril, lorsque le pays avait fermé ses frontières et était entré en mode « verrouillage ». La phase suivante, posée pour introduction début août, permettra aux travailleurs migrants, aux équipes de production de films et aux détenteurs du Thailand Elite Visa de retourner dans le pays, en plus des autres catégories qui ont déjà été approuvées précédemment.

Les commentaires du ministre font suite aux annonces selon lesquelles le Vietnam « évacue » 80000 personnes de la ville côtière centrale de Da Nang après un nouveau cas de propagation dans la communauté et l’augmentation accélérée de nouveaux cas dans certaines régions du monde, notamment en Inde, en Russie et aux États-Unis, Pays d’Amérique du Sud et Afrique du Sud, en plus de petites secondes vagues qui se sont produites dans des endroits comme Singapour, le Japon, l’Espagne, Hong Kong et l’Australie.

La Thaïlande n’a enregistré aucun cas de Covid-19 transmis localement depuis plus de 2 mois. Mais elle continue de filtrer les rapatriés thaïlandais nouvellement infectés de retour d’outre-mer. Tous sont identifiés pendant leur période de quarantaine de 14 jours.

Ses commentaires versent également de l’eau froide sur les « bulles de voyage » proposées, indiquant qu’elles seront mises de côté jusqu’à plus tard cette année, s’il y en a. Le gouvernement thaïlandais, sous la direction du Covid-19 Center for Situation Administration, s’est montré extrêmement réticent à prendre des risques dans sa gestion de la pandémie de Covid-19 et a déclaré publiquement qu’il faisait passer la santé publique avant relancer son économie.

Le Ministre du Tourisme et des Sports visitait le Réseau des entreprises communautaires et du tourisme communautaire des agriculteurs de la province de Nakhon Si Thammarat.
D’après The Thaiger

Renouvellement des visas

Renouvellement des visas

à l’ambassade de Thaïlande de Kuala Lumpur

Avant de réserver votre vol

Le temps où vous arriviez le matin à l’ambassade de Thaïlande de Kuala Lumpur pour renouveler votre visa est désormais révolu. Aujourd’hui, vous devez prendre rendez-vous …
Depuis février 2019, le seul moyen d’avoir accès aux bureaux de l’ambassade pour la demande ou le renouvellement de visa se fait sur réservation. Visitez la page de l’ambassade de Thaïlande à Kuala Lumpur à cette adresse : www.thaiembassy.org/kualalumpur, et choisissez le jour et l’heure de votre prochaine visite (ou scannez le QR Code pour prendre rendez-vous a l’aide de votre smartphone / iPhone.)

La procédure ne dure généralement pas plus d’un jour (comme auparavant). Vous devriez donc récupérer votre passeport le lendemain.

demande de visa Phuket
Rendez-vous pour demande de visa
Visa recuperation
Visa récuperation

Attention !

Vous devez aussi prendre rendez-vous pour récupérer votre passeport !
Scannez le QR Code (a gauche) pour prendre rendez-vous pour RECUPERER votre passeport, après l’avoir soumis.
La section consulaire est ouverte du lundi au vendredi, de 9 h 30 à 12 h 30. (9 h 30 – 11 h 30 pour les demandes de visa) et 14 h 30 – 16 h 30. (sauf jours fériés).

En raison du nombre élevé de visiteurs que nous devons desservir, la section consulaire ne peut répondre aux appels concernant les demandes de visa que de 15 h  à 17 h.
Pour garantir que des informations claires et précises soient fournies, la demande de visa ne peut être faite que par courrier électronique à [email protected]

Info différents visas
Info différents visas

Royal Thai Embassy (Kuala Lumpur)

206 Jalan Ampang, Kuala Lumpur 50450
Tel +60321458004, +60321488222, +60321488350, +60321488420
Fax +6032148-6527, +6032148-6615
Email: [email protected]
Web: www.thaiembassy.org/

Immigration Phuket

2 nouveautés dans les formalités d’immigration

Approuvé en novembre dernier par les autorités et réservé aux ressortissants de 14 pays (l’Australie, le Japon, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, la Suisse, la Suède, le Royaume-Uni, le Canada et les Etats-Unis), le visa de 10 ans pour les retraités est délivré depuis le 11 août. Sous réserve de remplir certaines conditions, il est donc désormais possible aux étrangers âgés de plus de 50 ans de le demander.

Par ailleurs, une nouvelle carte d’immigration sera mise en place à partir du 1er octobre 2017. Celle-ci sera dotée d’un code-barres et regroupera sur une seule face les informations d’arrivée et de départ des voyageurs internationaux. Elle remplacera les cartes de de deux pages actuellement en vigueur.
Source: www.tourismethaifr.com

Immigration Phuket

L’enregistrement du lieu de résidence

Le lieu de résidence

Carmen et Fabian vont nous parler du lieu de résidence et de son enregistrement C’est une loi de 1972 qui a été réactivée récemment.
Ils sont tous deux des volontaires étrangers du bureau de l’Immigration de Phuket, les P.I.V. qui assistent les touristes et résidents perdus dans les méandres de l’administration thaïlandaise.

Avec leurs quatre collègues, ils siègent à tour de rôle derrière le comptoir d’information au premier étage (2nd floor, si on se réfère aux terminologies thaïe et anglaise) du bâtiment principal. En plus du thaï, ces volontaires parlent, selon leurs compétences, six langues européennes : allemand, anglais, espagnol, français, italien et néerlandais.

Volontaires bénévoles, ils sont là uniquement pour aider leurs confrères étrangers. Ils doivent souffrir d’un syndrôme d’assistanat puisque leurs prestations ne sont pas rémunérées, qu’ils n’ont aucun avantage et qu’ils doivent payer eux-mêmes leur propre uniforme. J’avais déjà mentionné ce fait dans un article antérieur que je vous propose de redécouvrir ici.

L’origine des Phuket Immigration Volunteers n’est pas très ancienne puisqu’elle remonte au lendemain du Tsunami du 26 décembre 2004. Les autorités de Phuket se sont rendu compte qu’il existait un nombre incroyable d’étrangers qui voulaient aider, de résidents qui pouvaient servir d’interprètes entre des victimes ne s’exprimant que dans leur propre langue, et les services de police ne parlant que le thaï et un anglais basique. Ainsi se créa en 2005 le premier corps de volontaires étrangers de police, qui devait être, vers 2007, séparé en deux groupes: les volontaires de l’Immigration et ceux de la Police Touristique. Certains des volontaires des origines sont toujours fidèles au poste, mais du sang neuf a remplacé les anciens qui sont partis: Carmen est là depuis trois ans tandis que Fabian n’a commencé qu’en février de cette année.

Les volontaires étrangers de l’Immigration n’existent qu’à Phuket : vous ne trouverez ce service nulle part ailleurs en Thaïlande.

Qu’est-ce qui motive un membre du P.I.V de passer à ses propres frais deux jours par semaine derrière un comptoir, à affronter l’incompréhension voire la colère de Farangs qui s’agitent et n’acceptent pas que l’administration thaïlandaise soit tellement différente de celle de leur propre pays?

Laissons la parole à Carmen et à son adorable sourire : « Toute ma vie, j’ai aidé les gens en Allemagne d’où je suis originaire. Ici ça me manquait, je m’ennuyais de savoir que j’aurais pu aider encore. Alors, je me suis portée volontaire.

Ce qui me plaît le plus dans ce boulot, c’est de voir quelqu’un quitter mon comptoir avec le sourire après y être arrivé avec une figure à rallonge et des lèvres crispées de dépit. Quelques explications et quelques instructions sur la procédure à suivre, aussi administrativement compliquée qu’elle soit, et le tour est joué. Au moins, mon « client » sait à quoi s’en tenir ».

L’enregistrement du lieu de résidence

Cette formalité doit être remplie dans les 24 heures suivant l’arrivée d’un étranger dans l’endroit où il passe sa première nuit en Thaïlande. Normalement il est du ressort du propriétaire de l’hôtel où vous descendez ou de la maison ou de l’appartement que vous louez, de vous signaler à l’Immigration.
Dans ce second cas, les négligences sont fréquentes même si le loueur (et non pas le locataire) encourt théoriquement une amende de 2.000 bahts.
Nous allons maintenant traiter des différents cas, selon que vous êtes touriste ou résident.

A. Le touriste:

Le touriste n’a normalement à se soucier de rien pour autant que la durée de sa présence dans le Royaume n’excède pas celle de son permis de séjour (30 jours pour un tampon d’exemption de visa, comme c’est le cas pour la plupart des touristes européens, 60 jours dans le cas d’un visa « Touriste » obtenu dans un consulat thaïlandais à l’étranger). C’est le personnel de l’hôtel où le touriste est descendu, qui se charge des formalités adéquates pour confirmer sa résidence. Si ce n’est le cas, l’hôtel encourt une amende pouvant se monter jusqu’à 30.000 bahts par touriste non déclaré.

Un problème peut se poser pour le touriste qui souhaite prolonger sa présence au-delà de l’expiration du permis de séjour mentionné dans son passeport. Pour obtenir sa prolongation, il doit se présenter à l’Immigration et montrer, en plus des autres documents requis, l’enregistrement de son lieu de résidence. Sans l’enregistrement du lieu de résidence, les services de l’Immigration refuseront d’examiner le dossier. Arrivé à ce point, quatre cas se posent :

Phuket Visa immigration1. L’hôtel où vous résidez est enregistré auprès de l’Immigration :
demandez simplement au directeur ou gérant de l’hôtel de vous imprimer la capture d’écran où votre nom et données ont été transmis en ligne vers le site d’enregistrement de l’Immigration (Hotel Form 30).Phuket Visa immigration

2. L’hôtel où vous résidez n’est pas enregistré auprès de l’Immigration

Demandez au propriétaire ou au gérant de votre hôtel de vous fournir les documents suivants :
a. une copie de la réservation ou une confirmation écrite de votre présence, signée et tamponnée du cachet de l’hôtel.
b. une copie signée de la carte d’identité (citoyen thaïlandais) ou du passeport (étranger) du propriétaire ou gérant de votre hôtel.
c. si le propriétaire ou gérant de votre hôtel ne souhaite pas vous accompagner à l’Immigration, il doit également vous fournir une procuration qu’il lui faudra remplir et signer, et qu’il vous faudra contresigner. Cette procuration signifie que vous pouvez le représenter à l’Immigration et déclarer vous-même votre résidence. Il faut y adjoindre 10 bahts de timbres fiscaux.
d. une copie du livret bleu d’enregistrement de propriété (en thai, « tabiennbân« ), signée par le propriétaire ou le gérant.

De votre côté, vous devrez fournir une copie signée des documents suivants:
a. la page principale du passeport qui comporte votre nom et votre photo
b. la page du passeport mentionnant votre date d’arrivée sur le territoire
c. la page du passeport montrant le visa éventuel (dans le cas d’un visa « Touriste »)
d. votre carte de départ (carte agrafée par l’Immigration dans votre passeport à l’arrivée sur le territoire, appelée « Departure Card » en anglais).

3. L’hôtel où vous résidez n’est pas enregistré auprès de l’Immigration, et son propriétaire ou gérant ne veut vous fournir aucun document: quelque chose n’est pas clair, contactez immédiatement l’Immigration.

4. Vous louez une maison ou logez chez des amis: voir la deuxième partie de cet article, consacrée aux résidents.

Rappel : les quatre cas énoncés ci-dessus ne s’appliquent qu’aux touristes désireux de prolonger leur permis de séjour. Les autres peuvent simplement profiter de leurs vacances, vivre dans l’insouciance et ne s’inquiéter de rien.

B. Le résident :

1. Le résident est autorisé à séjourner sur le territoire pour une période plus longue qu’un touriste, sur base d’un visa non-B, non-O, non-Ed ou autre. Souvent il loue une maison ou un appartement. Les résidents séjournant à l’hôtel sont priés de se référer à la section A.

Tout comme le touriste, le résident doit être déclaré à l’Immigration dans les 24 heures suivant son arrivée dans son nouveau logement. Ceci est normalement à la charge du propriétaire du logement en question, qui d’ordinaire s’en bat les mains. Or, un résident a souvent affaire avec l’Immigraton : qu’il s’agisse du re-entry permit, du renouvellement d’un visa ou d’un permis de séjour, rien n’est possible sans avoir affiché dans son passeport le fameux enregistrement de domicile. Comment l’obtenir ?

Les formalités sont assez simples (mais comportent un « couac » dont je parlerai plus loin).

Il faut se présenter à l’Immigration avec les documents suivants:

De la part de votre propriétaire :
a. une copie signée de sa carte d’identité (citoyen thaïlandais) ou de son passeport (étranger).
b. si le propriétaire ou gérant de votre maison/appartement ne souhaite pas vous accompagner à l’Immigration, il doit également vous fournir une procuration qu’il lui faudra remplir et signer, et qu’il vous faudra contresigner. Cette procuration signifie que vous pouvez le représenter à l’Immigration et déclarer vous-même votre résidence. Il faut y adjoindre 10 bahts de timbres fiscaux.
c. une copie du livret bleu d’enregistrement de propriété (en thai, « tabiennbân« ), signée par le propriétaire ou le gérant.
d. une copie du contrat de location

De votre côté, vous devrez fournir une copie signée des documents suivants:
a. la page principale du passeport qui comporte votre nom et votre photo
b. la page du passeport mentionnant votre date d’arrivée sur le territoire
c. la page du passeport montrant votre visa
d. votre carte de départ (carte agrafée par l’Immigration dans votre passeport à l’arrivée sur le territoire, appelée « Departure Card » en anglais).

Important : ces règles valent également pour des touristes louant une maison ou logeant chez des amis, pour autant qu’ils aient affaire avec l’Immigration pour prolonger leur séjour ou toute autre raison liée aux lois d’immigration en Thaïlande.

2. Dans le cas d’un résident qui passe une nuit hors de son domicile enregistré, en Thaïlande ou à l’étranger (voici le « couac » cité plus haut):

  1. si vous logez chez des amis qui ne vous déclarent pas à l’Immigration locale, ce n’est pas votre problème.
  2. si vous logez à l’hôtel (en supposant que celui-ci soit enregistré à l’Immigration et qu’il y signale ses clients), vous devrez. à votre retour à Phuket, vous présenter dans les 24 heures auprès du bureau d’Immigration pour y confirmer votre domicile. Ceci tient du fait que le système de rapport en ligne de l’Immigration thaïlandaise ne tient compte que du dernier endroit où vous avez dormi (et été signalé) et non pas de celui où vous vivez habituellement. Et si vous franchissez la frontière, même avec un Re-entry Permit, le cas est le même. Endéans les 24 heures de votre retour chez vous à Phuket, vous devrez passer à l’Immigration et y présenter à nouveau même s’il s’agit de l’adresse où vous vivez depuis toujours :

De la part du propriétaire :

  1. une copie signée de sa carte d’identité (citoyen thaïlandais) ou de son passeport (étranger).
  2. si le propriétaire ou gérant de votre maison/appartement ne souhaite pas vous accompagner à l’Immigration, il doit également vous fournir une procuration qu’il lui faudra remplir et signer, et qu’il vous faudra contresigner. Cette procuration signifie que vous pouvez le représenter à l’Immigration et déclarer vous-même votre résidence. Il faut y adjoindre 10 bahts de timbres fiscaux.
  3. une copie du livret bleu d’enregistrement de propriété (en thai, « tabiennbân« ), signée par le propriétaire ou le gérant.
  4. une copie du contrat de location

De votre côté, vous devrez fournir une copie signée des documents suivants:

  1. la page principale du passeport qui comporte votre nom et votre photo
  2. la page du passeport mentionnant votre date d’arrivée sur le territoire
  3. la page du passeport montrant votre visa
  4.  votre carte de départ (carte agrafée par l’Immigration dans votre passeport à l’arrivée sur le territoire, appelée « Departure Card » en anglais).

La preuve de résidence

La preuve de résidence ne concerne normalement pas les touristes mais est indispensable pour tout résident étranger qui désire ouvrir un compte en banque, passer ou renouveler son permis de conduire, acheter un véhicule… la liste est longue.
On ne peut demander ce document qu’après avoir rempli les formalités pour l’obtention de l’enregistrement de résidence qui est agrafé dans le passeport.

Pour recevoir la preuve de résidence, après avoir obtenu l’enregistrement de résidence, il faut fournir auprès de l’Immigration:

  1. Une copie signée de la page d’information du passeport (nom, photo etc…)
  2. Une copie signée de la page portant votre tampon d’entrée sur le territoire
  3. Une copie signée de la page portant votre visa
  4. Une copie signée de votre carte de départ (carte agrafée par l’Immigration dans votre passeport à l’arrivée sur le territoire, appelée « Departure Card » en anglais).
    Une photo, format passeport

Rappel important: En Thaïlande, votre situation dépend uniquement du bon-vouloir du fonctionnaire qui se penche sur votre cas. Il n’y a pas vraiment de norme. Si le fonctionnaire auquel vous vous adressez est de mauvaise humeur, a passé une sale nuit ou traite votre cas par-dessus la jambe, vous n’avez d’autre solution que de rentrer chez vous et revenir en espérant tomber la prochaine fois sur quelqu’un d’autre ou sur la même personne qui sera, espérons-le, un petit peu mieux lunée.
Une tenue décente et la propreté sont d’importance: si les fonctionnaires portent chaque jour chemise, pantalon et chaussures, ils s’attendent à affronter autre chose qu’une horde de barbares en tenue de plage ou de nanas au décolleté plongeant.

Une visite à l’Immigration n’est pas une étape folklorique dans un voyage exotique. Il s’agit d’un vrai boulot donc habillez-vous comme si vous deviez aller au travail: une tenue sobre et de bon goût suffira. Pas la peine d’enfiler le costard-cravate, mais évitez les tenues de plages ou débraillées, qui vous feraient refouler et vous obligeraient à revenir plus tard.
D’autre part, la plus extrême politesse, voire une certaine humilité, sont indispensables pour ne pas dégoûter le fonctionnaire qui est votre interlocuteur et statuera sur votre cas. Les hurlements, l’arrogance et les signes d’énervement ne serviront qu’à vous faire refouler, à vous faire revenir une fois encore lorsque vous vous serez calmé, que vous aurez compris. Quoi qu’il en soit, restez zen.
Les fonctionnaires de l’Immigration sont des humains comme les autres: quand on le leur demande poliment, ils aident bien plus qu’on ne peut l’imaginer. Parler un peu thaï peut servir.

Pour plus d’informations, veuillez consulter les membres du P.I.V. au 1er étage (2nd floor, comme je le mentionnais plus haut) du bâtiment principal de l’Immigration de Phuket, bureau 204.

Propos du P.I.V. recueillis par Francome, rédigés par P.v.K.
Crédit photos: P.I.V. et Francome

Tailleur à Phuket
Phuket Immigration Volunteers

Les Phuket Immigration Volunteers (PIV)

L'autre visage de l'Immigration

Keith est un des Phuket Immigration Volunteers (Volontaires à l’Immigration de Phuket). Après une vie de pilote de chasse puis de pilote de bombardier à la Royal Air Force, puis de pilote de ligne sur 747 pour plusieurs compagnies, il s’offre pour sa retraite le sloop à bord duquel il fera le tour du monde. Mais voici que Yoko, son épouse, attend un enfant. Après l’accouchement et une tentative de navigation en famille, il faut bien se rendre à l’évidence: faire le tour du monde en couple avec un bébé de quelques mois n’est pas facile à vivre. Keith sera seul à bord pour rejoindre Phuket où il retrouvera sa femme et son bébé qui ont quitté le bateau aux Iles Andaman. C’était il y a six ans.

Keith, Yoko et Keir (leur fils) s’installent alors à Phuket. Après quelques mois à faire un peu de charter et des ronds dans l’eau, Keith vend son bateau et se retrouve inactif. Mais Phuket est une île agréable, facile à vivre. Ce qui n’était au départ qu’une escale prolongée devient peu à peu le lieu d’un plus long séjour. Cependant, puisque leurs revenus sont suffisants et qu’ils n’ont pas besoin de tracas, Yoko et Keith se tiennent loin des investissements divers intéressant d’ordinaire les Farangs: l’immobilier, les hôtels, les bars-restaurants. Il n’est pas question pour eux de s’investir là-dedans. Néanmoins, sans autre occupation que de vivre en famille et voir grandir son fils, Keith tourne en rond.

C’est en allant renouveler son avis trimestriel de résidence à l’Immigration de Phuket-Ville que Keith rencontre un de ses amis qui y travaille et lui propose de joindre le corps des Phuket Immigration Volunteers. C’est dans le cadre de ses fonctions que j’ai fait sa connaissance.

« J’exagérerais en disant que j’ai rejoint les Phuket Immigration Volunteers pour échapper aux bars », m’explique Keith. « Disons qu’il me fallait une activité utile pour me sentir utile. C’est très valorisant d’aider les gens, surtout quand c’est de manière totalement bénévole ».

« Tout comme nos collègues Volontaires de la Tourist Police, nous ne sommes pas rémunérés, ne bénéficions d’aucun avantage et devons payer nos uniformes de notre poche. En fait, ça nous coûte du temps et de l’argent. C’est donc uniquement dans le but de rendre service que nous effectuons nos prestations ».

« Les lois thaïlandaises sur l’immigration, et leur application relèvent parfois du casse-tête pour ceux qui ne sont pas habitués aux procédures. En plus, elles changent fréquemment. Le boulot des Phuket Immigration Volunteers, c’est de faciliter la liaison entre l’étranger souvent un peu perdu qui se présente pour la première fois, et l’officier thaï qui examinera son cas. Notre intermédiaire est d’autant plus nécessaire si l’étranger ne parle pas anglais mais que l’un d’entre nous parle sa langue. En ce qui me concerne, bien qu’Anglais je parle aussi français quoiqu’à un niveau scolaire et avec un accent à couper à la hache. Il y a donc de fortes chances qu’un de vos lecteurs s’addresse un jour à moi pour régler l’un ou l’autre problème ».

« Le travail des Phuket Immigration Volunteers est surtout bureaucratique. Nous sommes là pour aider les gens à remplir les documents nécessaires, pour fournir les renseignements afin d’obtenir tel ou tel visa, tel ou tel permis de séjour. Nous sommes là pour rendre les choses plus faciles. Et c’est un service gratuit ».

« Il nous arrive aussi parfois d’apporter un soutien moral à un touriste ou un expatrié emprisonné dans nos locaux dans l’attente de son expulsion. Ce n’est pas la partie la plus agréable de notre boulot. Il faut savoir que la population de nos cellules est composée en grande majorité d’illégaux birmans. Parfois, un Farang incarcéré là-dedans trop longtemps risque de craquer. Il a besoin de parler sa langue, de donner de ses nouvelles à sa famille, voire de fumer une cigarette. Dans la mesure du possible, nous essayons de l’aider ».

« C’est pour éviter ce genre de situation, parfois dramatique, où un étranger est emprisonné puis expulsé pour avoir contrevenu aux lois sur l’immigration, que nous sommes là. Nous leur expliquons quelles sont les conditions à satisfaire et nous les aidons à remplir les documents. Mieux vaut prévenir que guérir, dit l’adage. Néanmoins, en cas de problème, nous devons également expliquer au contrevenant l’erreur qu’il ou elle a commise et quelle sera la pénalité éventuelle. Ce n’est pas un boulot facile mais c’est un défi quotidien: quand quelqu’un s’assied en face de moi, je me demande à chaque fois s’il me sera possible de l’aider efficacement ».

« Je me souviens d’un cas récent: une Philippine dont le mari, également philippin, avait un permis de travail comme musicien dans un hôtel de Phuket. Tous les trois mois, elle faisait l’aller-retour avec les Philippines où elle demandait un visa « Touriste » pour rejoindre son mari. Quand je lui ai expliqué qu’il lui suffisait de présenter les preuves de son mariage pour pouvoir rester ici à l’année sur base des permis de séjour et de travail accordés à son mari, c’est tout juste si elle ne s’est pas mise à pleurer de joie. Quand un truc comme ça m’arrive, ça éclaire ma journée. J’arrange les choses, je rends les gens un peu plus heureux si je peux. Et du coup ça me rend heureux aussi ».

« Généralement. l’entente est bonne avec les officiers thaïlandais. Le plus difficile, et c’est pour cela que nous sommes nécessaires, c’est d’arriver à surmonter le mur des cultures. C’est d’ailleurs moi qui suis l’officier de liaison entre les Phuket Immigration Volunteers et les officiers thaïlandais. Le Farang qui vient ici a sa propre manière de penser, telle qu’elle lui a été inculquée dès son plus jeune âge. C’est également le cas de l’officier thaïlandais qui traitera son dossier. Mais ces deux manières de penser sont différentes. En supposant même que les deux interlocuteurs parlent parfaitement la même langue, il reste néanmoins cet obstacle culturel qui peut parfois provoquer certains énervements, voire une perte de « face ». C’est pour éviter ce genre de situation où tout le monde a tout à perdre que nous sommes là. Nous arrondissons les angles. Et, je le répète, nos services sont gratuits ».

« A ce sujet, pour les Farangs fraîchement arrivés ou pour les plus anciens désireux d’obtenir des informations relatives à un séjour de longue durée dans le Royaume: c’est ici que vous obtiendrez les meilleures informations concernant votre cas. Si nous ne sommes pas sûrs de la réponse à donner à votre question, tous les règlements et les dernières directives sont en nos bureaux, que nous consulterons avec l’aide de nos collègues thaïlandais. Notre patron, le Police Colonel Panuwat Ruamrak (que nous surnommons affectueusement entre nous « Colonel Joe » mais il ne faut le répéter à personne) est le premier à nous donner un coup de main pour trouver une solution lorsque certains cas semblent problématiques.
Alors, plutôt que d’obtenir des informations incomplètes ou obsolètes en offrant des bières à un pilier de comptoir expatrié de longue date, plutôt que de payer des honoraires excessifs à de soi-disant avocats qui vous promettront d’arranger vos affaires, je vous conseille plutôt d’aller au plus simple et au moins cher: venez nous voir, quitte à vérifier et comparer ces informations par la suite auprès de vos connaissances ».

« Si vous aussi, vous avez envie d’aider des gens à s’installer en Thaïlande, si vous êtes prêts à passer deux jours chaque semaine à résoudre au cas par cas les petits problèmes de tous ceux qui viendront vous voir, nous avons besoin de renforts. Venez rejoindre les Phuket Immigration Volunteers. Après une interview avec deux d’entre nous, l’examen de votre passeport par notre patron, l’accord de Bangkok et de votre ambassade, vous apprendrez les lois de l’Immigration thaïlandaise et travaillerez en duo avec un « chaperon » pendant 12 jours (à raison de 2 jours par semaine). Ensuite, à l’issue d’un examen pas trop difficile, vous serez lâché en solo. Pour l’instant, nous avons besoin de volontaires parlant français, italien, polonais ou russe (en plus de l’anglais) ».

« Vous ne gagnerez pas d’argent, vous n’aurez aucun avantage matériel. Ca vous prendra du temps, ça vous prendra parfois la tête… mais il vous arrivera de temps en temps de rendre quelqu’un heureux. Et cela, croyez-moi, cela vaut tout l’or du monde ».

Pour plus d’informations (en anglais) sur les Phuket Immigration Volunteers, veuillez cliquer ici

Propos recueillis par P.v.K.