Plages touristiques Archives • Phuket Francophone Magazine

Plages touristiques

La plage de Patong Beach

Patong Beach

Longue de 4 kilomètres, la plage de Patong Beach est probablement la plus touristique, la plus encombrée et la plus bruyante de toutes les plages de Phuket.
La petite ville Patong sera sans doute la première destination que vous proposeront les agences de voyage si vous exprimez votre intention de passer vos prochaines vacances à Phuket, pour la simple raison qu’on y trouve tout ce qu’un touriste recherche: profusion d’hôtels depuis le plus basique jusqu’au plus luxueux; myriades de restaurants servant à peu près toutes les spécialités culinaires de la planète, y compris la cuisine thaïe; bars se succédant sans interruption, avec ou sans jeunes filles aguichantes; innombrables salons de massage, centaines de magasins ou d’echopes vendant souvenirs et produits locaux, et galeries marchandes où le shopping est roi

Patong, c’est pour le monde entier ce que Torremolinos représentait pour les Belges dans les années ’70: tout y est tellement adapté aux exigences touristiques qu’on n’y croise plus qu’une Thaïlande de pacotille où même les Thaïlandais semblent stressés et n’arrivent plus à afficher sur leur visage qu’un sourire commercial. Le temps a bien changé depuis l’époque où Patong, tout comme Torremolinos, était un petit village de pêcheurs au fond d’une baie sublime.

Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
previous arrow
next arrow
Surin Beach

La plage de Surin Beach

Surin Beach

La petite plage de Surin Beach, au fond d’une baie bordée d’arbres filaos, est située juste au nord de Kamala Beach. C’est sur cette portion de la côte ouest de Phuket, surnommée l’allée des millionnaires qu’on trouve les hôtels les plus luxueux et les plus exclusifs de l’île, entourés de villas de prestige surplombant la Mer d’Andaman.

Malgré ce voisinage luxueux, la plage de Surin Beach avec son sable blanc et ses flots azur, reste toute simple: les couples et familles de touristes y croisent le week-end les familles et couples thaïs venus prendre le frais en bord de mer.

Prudence pendant la Mousson: la plage s’enfonçant assez rapidement dans la mer, les vagues y sont très grosses et les courants traîtres y rendent la baignade particulièrement dangereuse.

La plage de Rawai Beach

Rawai Beach

Il y a bien longtemps, à l’époque où seules quelques dangereuses pistes de terre reliaient les côtes est et ouest de Phuket, la plage de Rawai Beach devint la première plage touristique de l’île, où les citadins de Phuket Town venaient prendre l’air le week-end et pique niquer sous les arbres filaos.

Depuis, l’eau a coulé dans les khlongs: la plage de Rawai Beach est devenue un centre important de transit vers les îles d’alentour, principalement Ko Racha, et où embarquent également les plongeurs désirant explorer les spots de plongée du sud de Phuket.

La plage est bordée de petits échoppes vendant des plats typiques du sud et qui font la joie des gastronomes, locaux ou touristes, depuis des décénies. Par contagion, de nombreux restaurants et hôtels de luxe ont fait leur apparition sur le bord de mer mais les petites échoppes traditionelles restent incontournables: on ne peut pas dire qu’on est venu à Phuket si on n’a pas au moins une fois dégusté un crabe au curry jaune sur la plage de Rawai Beach.

Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
previous arrow
next arrow

Une importante communauté d’expats s’y est développée: les villas et condominiums ont fait leur apparition mais restent cantonnés dans les bois qui composent l’arrière-pays. Si on y croise beaucoup d’étrangers même pendant la Mousson, la plage de Rawai Beach est restée très thaïe.

De nos jours, la baignade sur la plage de Rawai Beach est déconseillée à cause des flotilles de bateaux à longue queue et de hors-bord qui y stationnent dans l’attente de clients. De plus, à marée basse, le sable est fangeux et on se retrouve vite enfoncé dans la boue jusqu’à mi-cuisse. C’est donc un endroit adorable pour y manger mais pour se baigner, mieux vaut pousser un peu plus loin jusque Nai Harn Beach, Ao Sane ou Ya Nui.

Une autre particularité de cette plage, c’est que sa partie est (à gauche de la route venant de Chalong) est occupé par un village de Chao Ley, aussi appelés Gitans-de-la-Mer. C’est un groupe ethnique nomade qui a sa propre culture et son propre langage et qui vit uniquement de la mer et de ses produits depuis plusieurs centaines d’années. Maîtres en pêche artisanale, principalement au harpon, ils proposent leurs produits sur le bout de plage bordant leur village. Même si les prix ne sont pas « donnés », la fraîcheur des produits est indiscutable. De plus on trouve sur le marché des Chao Ley des poissons locaux introuvables dans les grandes surfaces qui ne vendent quasiment plus que des poissons surgelés ou issus des fermes à production intensive.

La plage de Rawai Beach vaut amplement le déplacement car elle a gardé un cachet authentique qui reflète bien la personnalité de ses habitants, qu’ils soient Thaïs, Chao Ley ou expatriés.

Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
previous arrow
next arrow

La plage de Kata Beach

Phuket • Kata

Ce qui a sauvé la plage de Kata Beach, c’est la présence du Club Med’ qui occupe la quasi-totalité du front de mer depuis plus de 30 ans. Ses bâtiments peu élevés se fondent dans l’arrière-plan des cocotiers qui bordent la plage, séparée du célèbre resort par une petite route.

Kata Beach ThaïlandeSans la présence du Club Med, il est fort probable que ce littoral aurait été envahi d’immeubles et de constructions hétéroclites comme c’est le cas à Karon, pour ne pas citer Patong. Quand on se baigne à Kata Beach et qu’on regarde la plage, on ne voit qu’une ligne de palmiers dissimulant quelques bâtiments bas, construits dans le plus classique des styles thaïs.

Familiale par excellence, la plage de Kata Beach offre toutes les attractions nautiques classiques telles que jet-ski, parachute ascensionnel et j’en passe. Des zones accessibles aux baigneurs, délimitées par des bouées, permettent de nager en toute sécurité sous l’oeil attentif de maîtres-sauveteurs.

En regardant la mer depuis la plage de Kata Beach, on est charmé par la vision de Koh Pu, un ilôt inhabité qui en marque la limite nord. C’est dans cette zone qu’on trouve quelques bancs de corail qui font la joie des amateurs de snorkeling. Une fois encore (je ne le répéterai jamais assez), n’oubliez pas de porter un T-shirt pendant que vous admirez ce qui se passe sous l’eau, sous peine de rentrer à votre hôtel aussi rouge qu’une langouste.

Kata Beach est également réputée pour être un excellent spot de surf durant la Mousson (du mois de mai au mois de novembre). De plus, sa baie accueille chaque année au début du mois de décembre, nombre de yachts participant à la fameuse King’s Cup Regatta. La vision de ces superbes voiliers se reflétant dans les eaux de Kata Beach réveille en chacun un vieux désir enfantin d’aventures sur la mer infinie.

Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
YouTube video
LecturePlay
YouTube video
LecturePlay
previous arrow
next arrow
Karon Plage

La plage de Karon Beach

Phuket - Karon

La plage de Karon Beach est une des plus touristiques de Phuket. Ses kilomètres de sable fin et le bleu limpide de la Mer d’Andaman ont illustré nombre de cartes postales.

Moins trépidante que Patong, la plage de Karon Beach offre tout autant de sports nautiques bruyants comme les scooters des mers, les parachutes ascensionnels et autres bananes gonflables. Heureusement, des couloirs délimitent les zones accessibles aux baigneurs qui peuvent y nager en toute sécurité sous l’oeil attentif de maîtres-nageurs-sauveteurs.

Nombre de grands hôtels bordent la plage ainsi qu’une longue rangée de bars, restaurants et boutiques dont le fameux Karon Bazaar, heureusement séparés du bord de mer par une petite route.

Son temple bouddhiste accueille un marché bihebdomadaire, fort apprécié des locaux comme des touristes, sans oublier la foire qui s’y tient chaque année environ un mois après le Nouvel An Chinois.

Tout en étant très touristique, la plage de Karon est plutôt familiale puisque les couples, souvent accompagnés d’enfants, s’ébattent dans ses flots. Néanmoins, cette plage superbe est l’une des plus dangereuses de Phuket pendant la Mousson (mai à novembre): de nombreux imprudents s’y noient chaque année, faute de tenir compte des avertissements des secouristes.

Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
Slide
LecturePlay
YouTube video
LecturePlay
YouTube video
LecturePlay
previous arrow
next arrow
Kamala Beach - Phuket

La plage de Kamala Beach

Phuket - Kamala

La plage de Kamala Beach, longue de quelque deux kilomètres, est restée pendant plusieurs années un peu à l’écart de la vie touristique de Phuket. Situé entre Kalim et Surin, Kamala était un petit village traditionnel où les résidents étrangers étaient surtout des retraités et des expatriés. Deux événements allaient bientôt bousculer cette tranquilité.

Le premier fut la construction du complexe Phuket FantaSea il y a un peu moins d’une vingtaine d’années: un parc culturel qui offre un spectacle décrivant l’histoire de la Thaïlande avec des dizaines d’acteurs, acrobates et figurants, des animaux et des effets spéciaux de pointe. Des centaines de spectateurs s’y pressent chaque soir avec leurs convois d’autocars et de mini-bus.

Le second événement, nettement plus tragique, fut le Tsunami du 26 décembre 2004, qui ravagea complètement le front de mer. En conséquence, celui-ci fut reconstruit, attirant cette fois les grandes chaînes hôtelières et les promoteurs immobiliers.

Si aujourd’hui les chantiers y sont nombreux et que des immeubles de plus de 10 étages commencent à y apparaître, Kamala conserve encore malgré tout un charme un peu à part. Les collines qui l’entourent sont superbes; les petits bars qu’on rencontre au gré de balades dans les rues adjascentes à la grand’ route sont pleins de convivialité; et les restaurants, comme le fameux « Ohlala » de mon pote Robert, sont aussi remarquables par l’accueil qu’on vous y fait que par les plats qu’on vous y sert.

Kamala, un petit village longeant une plage superbe, pris dans le tourbillon du changement mais qui essaie de garder son âme.

Bang Tao Phuket

La plage de Bangtao

Phuket - Bang Tao

Grande ouverte sur la Mer d’Andaman, la plage de Bangtao (ou Bang Tao) ne peut que faire rêver à un paradis inaccessible. Pourtant elle offre à tous ses six kilomètres de sable fin. Son histoire est un peu particulière puisque Bang Tao fut longtemps exploitée pour ses filons d’étain. Lorsque ceux-ci vinrent à se tarir, la société Laguna Phuket entreprit la régénération du site qui est devenu depuis quelques années un des fleurons de l’industrie touristique de Phuket. Ce domaine immense abrite plusieurs lagons autour desquels orbitent des palaces et résidences aux noms prestigieux comme le Dusit Thani Laguna Phuket, le Banyan Tree, l’Angsana Resort et l’Outrigger Resort.

La ville toute proche de Chergn Talay s’est developpée en conséquence en offrant aux touristes de passage et aux expatriés nombre de restaurants accueillants et plusieurs ensembles immobiliers de très haut niveau.

Pourtant la vie des locaux reste simple: hormis pour ceux qui travaillent dans l’industrie hôtelière et les diverses activités qui orbitent autour de celle-ci, la plupart des habitants poursuivent les habitudes ancestrales de la pêche, de l’agriculture ou de l’exploitation du latex.

Bang Tao offre ainsi un profond contraste entre un luxe de haut vol et une Thaïlande qui vit encore au rythme du siècle dernier.