Phuket Youth Sailing Club

Le Phuket Youth Sailing Club ou les enfants de la voile

Ao Yon est probablement la baie la mieux abritée et la plus sûre de Phuket. C’est là que se niche le Phuket Youth Sailing Club que gèrent Katy Gooch et Paul Firmin. Comme son nom le laisse entendre, cette structure s’adresse aux enfants. Son histoire est cependant un peu particulière, comme Katy a pu me la raconter.

« Quand nous sommes arrivés à Phuket, nous avons rencontré Rob, un vieil Hollandais qui vivait ici depuis plus de vingt ans et parlait couramment le thaï. Il apprenait aux enfants thaïs les joies de la voile, enseignait bénévolement et comptait parmi ses élèves des enfants provenant des couches les plus défavorisées de la population de l’île. Cependant il se faisait vieux et avait besoin d’aide. Comme Paul et moi sommes moniteurs de voile diplômés, nous lui avons donné un coup de main avant de prendre la relève. C’était en 2008 ».

« Pour encourager les parents à enrôler leurs enfants dans notre club, l’inscription au Phuket Youth Sailing Club fut gratuite dans un premier temps. Sans l’aide de la Royal Thai Navy et d’entreprises locales, rien de ceci n’aurait été possible. C’est alors que nous avons alors été contactés par la Phuket Sunshine Village Foudation, un orphelinat fondé au lendemain du Tsunami de décembre 2004, qui nous demandait s’il nous était possible de prendre comme élèves certains de leurs jeunes pensionnaires. Nous avons évidemment accepté et avons d’abord formé cinq d’entre eux avec d’autres enfants thaïlandais et farangs« .

« L’année suivante, le Phuket Youth Sailing Club a continué la formation des enfants à la voile et organisé des petites régates avec 10 dériveurs Optimist loués à la Yacht Racing Association of Thailand (YRAT). A l’approche de la King’s Cup Regatta qui ne comporte pas de course dans la catégorie Optimist, nous avons inscrit les enfants sur un Topaz. Cela leur a permis de travailler en équipe sur une plus grosse unité, avec les plus qualifiés d’entre eux dans le rôle de skipper. Cela leur a aussi donné l’occasion de rencontrer les membres de l’équipe nationale sur Laser de la base navale de Sattahip ».

« 2010 fut une année très importante pour le Phuket Youth Saing Club, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, nos meilleurs éléments ont eu la possibilité d’aller suivre 10 jours d’entraînement intensif sur Optimist, prodigués par la YRAT à la base de Sattahip. C’est ainsi que nous avons pu prendre part à plusieurs régates alors que le nombre de nos jeunes « voileux » continuait à croître de manière régulière. Tout ce travail permit à Tik, un de nos premiers éléments provenant du Phuket Sunshine Village, de remporter la deuxième place parmi 64 concurrents dans la catégorie B de la classe Optimist à la régate de Hua Hin. Suite à ce succès, le Phuket Youth Sailing Club fut officiellement formé sous l’ombrelle de la Phuket Sports Association et enregistré auprès de la Yacht Racing Association of Thailand (YRAT) ».

« Les cours sont dès lors devenus payants sauf pour les plus défavorisés. Pour aider ces derniers à s’entraîner, un programme de soutien a été mis en place, que vous pouvez consulter en cliquant ici.

« Depuis 2010, nous avons continué notre progression. Notre espoir, c’est que les élèves d’aujourd’hui soient les moniteurs et instructeurs de demain. Ce serait une très bonne opportunité pour l’avenir de certains orphelins du Phuket Sunshine Village et des autres enfants défavorisés de Phuket ».

« L’apprentissage de la voile est un enseignement extraordinaire puisqu’il permet d’acquérir l’indépendance et la confiance en soi, l’interaction et l’esprit d’équipe; de vaincre les doutes et les craintes; de gagner mais aussi d’accepter de perdre; tout ceci en s’amusant et en se faisant de nouveaux amis ».

« C’est ainsi que les enfants du club viennent de tous les horizons: Thaïlandais défavorisés ou non, lôouk khrung (enfants métis) nés ici ou farangs expatriés. Les cours se donnent en principalement en anglais mais parfois en thaï selon la disponibilité des instructeurs thaïlandais. De toute façon, cela n’a pas grande importance puisque les termes nautiques sont tous nommés en anglais. Et après quelques mois d’apprentissage en commun, il est plaisant de voir les progrès que les enfants thaïlandais font en anglais et vice-versa, parallèlement avec le développement de leurs aptitudes de marins ».

Propos recueillis par P.v.K.

Natthapong (Max) Yuang-Ngam du Phuket Youth Sailing Club est sacré Champion du Monde dans la catégorie Topper 4.2 en 2016

Laisser un commentaire