festival des mariages baba
Le Festival des Mariages Baba

Les Peranakan, connus à Phuket sous l’appellation de « Baba », sont les descendants des immigrants chinois qui arrivèrent sur l’île chercher une nouvelle vie et de meilleures conditions d’existence en travaillant dans les mines d’étain au XIXème siècle. Le Festival des Mariages Baba rappelle cette époque de l’histoire de Phuket et la manière élaborée avec laquelle ces anciens immigrants préparaient leurs cérémonies d’union pour la vie.

Des processions hautes en couleurs parcourent alors les alentours de Thalang Road dans le vieux Phuket Town décoré de lanternes rouges, et les célébrations elles-même se tiennent dans les plus beaux manoirs sino-portugais de la vieille ville.

Le jours du mariage, tandis que les futurs maris s’admirent dans leur costume blanc, les futures épouses apparaissent dans d’éblouissantes tenues chinoises traditionelles avec des coiffures raffinées, et des bijoux et accessoires anciens. Des traditions spécifiques entourent ce festival annuel des Mariages Baba pour en faire un événement culturellement riche de la communauté Peranakan, et tout y a son importance, qu’il s’agisse de la nourriture, des couleurs ou de la forme et la taille des objets utilisés: tout est hautement symbolique, les rituels sont administrés avec le plus grand soin afin de favoriser la bonne chance, la prospérité et la fertilité des jeunes mariés.

Quelques cérémonies valent vraiment le détour:

La cérémonie d’hommage au Ciel et à la Terre: cette tradition fait partie de la culture chinoise depuis des temps immémoriaux. Avant de commencer une vie ensemble, le couple s’incline devant l’autel du Ciel et de la Terre et devant celui des ancêtres du futur époux, et leur présente ses respects.

La cérémonie du thé du mariage: le nouveau couple s’agenouille devant les parents du jeune mari et leur offre le thé avant d’en offrir également aux autres membres de la famille par ordre d’âge, soit respectivement les grands-parents, les oncles et tantes puis les frères et soeurs. En retour, ils reçoivent des « petits » cadeaux: argent liquide, or ou bijoux. Cette cérémonie sert aussi à éduquer les jeunes générations afin qu’elles comprennent et apprécient les concepts de reconnaissance et de respect face aux parents et aux aînés. Ces concepts sont à la base des traditions familiales asiatiques depuis des centaines d’années.

Plusieurs manoirs sino-portugais, situés dans le vieux Phuket Town, servent de décor pour le Festival de Mariages Baba. Les organisateurs du festival utilisent chaque année quelques unes de ces demeures d’époque pour représenter la maison du fiancé et celle de la fiancée. C’est là que se tiennent les cérémonies les plus importantes. La chambre nuptiale est ouverte aux visiteurs tout comme dans la Chine antique, elle l’était pour la famille et les amis le jour du mariage.
Ces demeures incluent, entre autre, le Manoir Hongyok sur Thepkrasattri, le Musée Thai Hua sur Thalang et le Restaurant Blue Elephant qui fut le manoir de Phra Pitak Chinpracha, un ancien Gouverneur de Phuket.

Pour vous marier lors de cette célébration d’épousailles de masse, il vous en coûtera environ 40.000 Bahts, ce prix comprenant les costumes de mariage, la cérémonie complète et quelques nuits d’hôtel.
Outre les Thaïlandais et les Babas, on peut y rencontrer des jeunes couples provenant de Taïwan et de Chine mais aussi du Japon.

Pour les non-candidats au mariage, la fête est gratuite et ouverte à tous. Les vêtements les plus chics et les plus colorés sont les bienvenus, et le noir est vivement déconseillé car associé au deuil. De plus, un comportement joyeux mais respectueux est de rigueur.

P.v.K. d’après Phuket.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *